Vajda : "Djokovic sera longtemps blessé"

Vajda : "Djokovic sera longtemps blessé"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 21 janvier 2022 à 23h34

L'entraîneur de Novak Djokovic s'est exprimé à propos de la situation de son poulain, moins d'une semaine après son expulsion du territoire australien - et alors que le tournoi du Grand Chelem, à Melbourne, se tient finalement sans lui.



Marian Vajda a brisé le silence à propos du retour forcé de Novak Djokovic en Serbie, alors que le n°1 mondial a espéré plusieurs jours pouvoir participer à l'Open d'Australie malgré son absence de vaccin contre le Covid. "Je ne comprends toujours pas pourquoi ils lui ont fait ça, peste le coach historique du joueur aux 20 titres du Grand Chelem (pour Sport Klub). C'était une mauvaise et injuste décision, basée sur l'hypothèse qu'il pourrait faire ou influencer quelque chose qui n'est pas encore arrivé. Je n'ai pas communiqué avec lui depuis qu'il est arrivé à Belgrade, mais il est clair que ça l'a touché mentalement. Il sera longtemps blessé, ce sera difficile de l'enlever de sa tête. On s'est écrit, mais on ne s'est pas téléphonés. Il n'utilise qu'un peu son portable..."

Le binôme de "Djoko" a "du mal à imaginer comment il a géré ça, ça a dû être extrêmement douloureux". Pour rappel, il a d'abord été détenu à l'aéroport à Melbourne avant d'être laissé libre pour aller s'entraîner. Puis, à force de recours, il lui a bel et bien été demandé de quitter le pays. "Il a encaissé humblement toutes les mesures, mais ce qu'ils ont fait ne peut que le marquer. C'était un processus politique." Sa venue à Roland-Garros et Wimbledon est également compromise. Vajda reprend : "Je ne comprends pas pourquoi c'est important pour eux d'annoncer ça, à propos de tournois qui vont avoir lieu en mai, alors qu'on ne sait même pas ce qu'il en sera de la pandémie dans un mois. Je le connais très bien, il est fort et résolu, il n'a pas encore dit son dernier mot dans le tennis."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.