Open d'Australie (F) : Barty et Osaka sans souci, Kenin prend la porte

Open d'Australie (F) : Barty et Osaka sans souci, Kenin prend la porte©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 17 janvier 2022 à 10h33

Ashleigh Barty, Barbora Krejcikova, Maria Sakkari et Naomi Osaka se sont qualifiées pour le deuxième tour de l'Open d'Australie, au contraire de la gagnante de 2020 Sofia Kenin. Ons Jabeur a quant à elle déclaré forfait.


Lundi agité pour les têtes de série au premier tour de l'Open d'Australie, avec déjà plusieurs éliminations notables. A commencer par celle de Sofia Kenin, la gagnante du tournoi en 2020. L'Américaine, qui a fait son retour à la compétition en ce mois de janvier après avoir été absente depuis Wimbledon, a subi la loi de sa compatriote en grande forme Madison Keys, victorieuse du tournoi d'Adélaïde samedi. La 51eme joueuse mondiale s'est imposée 7-6, 7-5 en 1h31 contre la 13eme, dans un match où elle a servi 15 aces. Après un premier set sans break remporté 7-2 au jeu décisif par Keys, Kenin a perdu son service à 4-4 dans le deuxième, mais Keys n'est pas parvenue à conclure. Elle a finalement réussi à le faire à 6-5, sur sa troisième balle de match. Une catastrophe pour Kenin, qui va perdre les points de sa victoire il y a deux ans et va flirter avec la 100eme place mondiale ! Autre surprise du jour, l'élimination de la tête de série n°18 Coco Gauff par la Chinoise Qiang Wang : 6-4, 6-2 en 1h14. L'Américaine a perdu le premier set en se faisant breaker à 2-2, puis n'a pas existé dans le deuxième, avec un 5-0 pour commencer. Sacrée désillusion ! Pour Ons Jabeur, la n°10 mondiale, le tournoi s'est terminé avant même d'avoir commencé, puisque la Tunisienne a déclaré forfait en raison d'une blessure au dos.

Barty et Krejcikova expéditives

Si Elina Svitolina et Belinda Bencic se sont qualifiées au détriment de Françaises, d'autres cadors ont également franchi ce premier tour en deux sets. A commencer par la n°1 mondiale Ashleigh Barty, qui rêve de remporter ce Grand Chelem à domicile et qui n'a fait qu'une bouchée de Lesia Tsurenko pour commencer : 6-0, 6-1 en 55 minutes grâce à 5 aces, 62% de premières balles et seulement deux balles de break à défendre (et sauvées). Aucun problème non plus pour la n°4 mondiale Barbora Krejcikova, qui a étrillé Andrea Petkovic 6-2, 6-0 en 1h07, en perdant son tout premier jeu de service mais en prenant six fois celui de l'Allemande. Maria Sakkari, n°8, a eu un peu plus de mal pour se défaire de Tatjana Maria : 6-4, 7-6 en 1h46. La Grecque a réussi un break décisif à 4-4 pour remporter le premier set puis a dû attendre le tie-break du deuxième pour l'emporter (7-2). La tenante du titre Naomi Osaka, dont on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre en raison des problèmes de santé mentale qu'elle a révélés l'an dernier, a elle aussi passé le premier tour au détriment de Maria Osorio : 6-3, 6-3 en 1h09. La Japonaise s'est fait breaker une seule fois, alors qu'elle menait déjà 5-1 dans le premier set. Victorieuse du tournoi de Sydney samedi, la n°6 mondiale Paula Badosa a réussi son entrée en lice, face à l'Australienne Alja Tomljanovic. Cinq jours après son huitième de finale gagné face à cette même adversaire, elle l'a emporté de nouveau, sur le score de 6-4, 6-0 en 1h18. Malgré un bandage à la cuisse et l'épaule, l'Espagnole a su s'extirper d'un premier set pas facile, où elle a mené 4-1 avant de voir son adversaire se procurer trois balles de 5-5. Elle a finalement breaké à 5-4 et a ensuite enchaîné six jeux de suite, en ne perdant que neuf points dans le deuxième set.

Pegula et Ostapenko ont souffert

D'autres têtes de série moins bien classées seront également présentes sur le court mercredi. C'est le cas de la quart de finaliste de l'an passé, Jessica Pegula (n°21), qui a eu toutes les peines du monde à se faire d'Anhelina Kalinina : 4-6, 7-6, 7-5 en 2h52. Jelena Ostapenko (n°26) est également passée en trois sets contre Anna Karolina Schmiedlova : 6-7, 6-4, 6-1 en 2h16, après avoir notamment perdu le tie-break 9-7 alors qu'elle menait 6-2. Qualification en revanche en deux manches pour Victoria Azarenka (n°24), Veronika Kudermetova (n°28), Camila Giorgi (n°30) et Sara Sorribes Tormo (n°32) 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.