ATP - Montréal : Quatre Français rejoignent le tableau principal

ATP - Montréal : Quatre Français rejoignent le tableau principal©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 07 août 2022 à 23h20

Alors que Quentin Halys a dû jeter l'éponge, Benoît Paire, Hugo Gaston, Arthur Rinderknech et Adrian Mannarino ont su sorti du piège des qualifications du Masters 1000 de Montréal.



Le contingent français sera plus fourni que prévu à Montréal. Alors que Gaël Monfils et Benjamin Bonzi ont pu faire directement leur entrée dans le tableau du premier des deux Masters 1000 préparatoires à l'US Open, quatre autres Tricolores sont allés chercher leurs billets à l'occasion des qualifications. Après son élimination au deuxième tour à Washington par Holger Rune, Benoît Paire a retrouvé un peu de confiance sur les courts québécois. Après avoir dominé Denis Kudla (6-4? 6-4 en 1h22'), l'Avignonnais a pris ce dimanche le meilleur sur Marc-Andrea Huesler en trois sets (6-3, 3-6, 6-1 en 1h44') pour participer à son sixième Masters 1000 cette année. Hugo Gaston, quant à lui, a gagné sa place dans le tableau principal au jeu des abandons. En effet, après Michael Mmoh au premier tour après seulement trois jeux, c'est le Canadien Gabriel Diallo qui a jeté l'éponge après avoir perdu le premier set et s'être retrouvé breaké dans la deuxième (6-2, 2-1 en 48 minutes).

Halys a jeté l'éponge

Tête de série numéro 6 de ces qualifications, Arthur Rinderknech a également su passer l'obstacle. Après son succès face à Juan Carlos Aguilar (6-3, 6-7, 6-4 en 2h58'), le 69eme mondial a connu moins de difficulté face à Taro Daniel. En effet, le Français s'est imposé en deux manches sèches (6-4, 6-4 en 2h01'). Adrian Mannarino, de son côté, a dû faire preuve de patience. Tombeur de Max Purcell (7-5, 7-6 en 2h14') en ouverture des qualifications, le Tricolore a su se remettre d'une première manche nettement perdue face à Soonwoo Kwon. Emmenant son adversaire dans un troisième set, le natif de Soisy-sous-Montmorency a dû attendre que la pluie cesse pour conclure à sa première balle de match (1-6, 6-4, 6-3 en 2h08'). Quentin Halys, de son côté, n'a pas pu défendre ses chances face à Jack Draper. Alors qu'une chaleur moite règne ce dimanche sur Montréal, le Français a préféré abandonner après quatre jeux et un peu plus d'un quart d'heure de match face au Britannique. Il y aura donc six Français sur la ligne de départ ce lundi à Montréal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.