FFT : Paire s'excuse après avoir été rappelé à l'ordre

FFT : Paire s'excuse après avoir été rappelé à l'ordre©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 16 mars 2021 à 21h16

Rappelé à l'ordre par le comité d'éthique de la Fédération Française de tennis après son comportement honteux sur le tournoi de Buenos Aires puis sur les réseaux sociaux, Benoit Paire s'est excusé et a échappé à une sanction.



Début mars, Benoit Paire avait craqué. Encore une fois... Déjà auteur de nombreux pétages de plombs depuis le début de sa carrière, le Français avait dégoupillé lors de son entrée en lice au tournoi de Buenos Aires. Contre le qualifié argentin Francisco Cerundolo, alors 137eme joueur mondial et finalement vainqueur en trois manches (4-6, 6-3, 6-1), Paire (29eme à ce moment-là) s'était rendu coupable d'une attitude honteuse. Après un point litigieux, le Français avait craché de rage sur le court et proféré des insultes, ce qui avait poussé l'arbitre du match à l'avertir puis à lui infliger un point de pénalité. Le représentant tricolore était ensuite complètement sorti de sa partie, la balançant carrément sur sa conclusion. Puis il avait publié sur Twitter un message polémique accompagné de deux émoticônes : un « bisou » et un « doigt d'honneur ».

« Le Comité d'éthique appelle ainsi solennellement M. Benoît Paire à se conformer à tout moment aux valeurs du tennis et à adopter à l'avenir une attitude davantage compatible avec la maîtrise de soi et l'exemplarité attendue d'un joueur de son niveau »

Ces tristes agissements répétés ne pouvaient pas laisser insensible le comité d'éthique de la Fédération française de tennis qui a statué en fin de semaine dernière sur le cas du Français et l'a rappelé à l'ordre. « Dans son avis du 12 mars 2021, le Comité d'éthique estime que les comportements relevés s'inscrivent en contradiction avec les valeurs du tennis rappelées dans la Charte d'éthique de la FFT (respect du jeu, des lieux et des équipements, des règles, de soi-même, des autres, des institutions [...] et de son pays ; fair-play ; maîtrise de soi). Le Comité note de surcroît que les joueurs de haut niveau, loin d'avoir un statut, une renommée ou des revenus qui les dispenseraient de respecter les valeurs du tennis ont au contraire des responsabilités particulières dans la promotion de ces valeurs, notamment à l'égard des jeunes », explique la FFT dans un communiqué ».

Paire a « fait part de sa volonté de s'améliorer et invoque la crise sanitaire liée à la Covid-19, à l'origine d'une fatigue mentale et d'un manque d'entraînement expliquant un état de nervosité et de tension »

« Le Comité d'éthique appelle ainsi solennellement M. Benoît Paire à se conformer à tout moment aux valeurs du tennis et à adopter à l'avenir une attitude davantage compatible avec la maîtrise de soi et l'exemplarité attendue d'un joueur de son niveau », poursuit le communiqué de la Fédération qui précise ensuite que le joueur barbu lui a adressé une lettre d'excuse. « Considération prise de la lettre d'excuse que M. Benoît Paire a adressée au Comité d'éthique, ce dernier considère que le constat formel et public de ses manquements à la Charte d'éthique constitue une mesure suffisante, sans qu'il soit nécessaire à ce stade d'en saisir les instances disciplinaires compétentes ». Paire échappe donc à une sanction. Dans un mail envoyé au comité d'éthique, Paire « a confirmé "travailler dur pour e canaliser, devenir meilleur et apprendre de es échecs " », indique la FFT. D'après L'Equipe, le Français a « fait part de sa volonté de s'améliorer et invoque la crise sanitaire liée à la Covid-19, à l'origine d'une fatigue mentale et d'un manque d'entraînement expliquant un état de nervosité et de tension. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.