ATP - Buenos Aires : Paire dégoupille encore et chute d'entrée, Schwartzman qualifié

ATP - Buenos Aires : Paire dégoupille encore et chute d'entrée, Schwartzman qualifié©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 05 mars 2021 à 09h40

Lors d'un match encore marquée par l'attitude honteuse de l'Avignonnais, averti par l'arbitre pour un crachat et des insultes, Benoît Paire s'est incliné d'entrée ce jeudi à Buenos Aire face au qualifié argentin Francisco Cerundolo. Le tournoi se poursuit en revanche pour Diego Schwartzman.



Le tournoi de Buenos Aires, c'est déjà fini pour Benoît Paire, seul Français en lice cette semaine sur la terre battue argentine. Notre représentant n'est peut-être pas près de disputer de nouveau le tournoi de sitôt. Jeudi, pour ses débuts dans le tournoi, face au jeune Argentin Francisco Cerundolo, seulement 137eme au classement ATP, issu des qualifications et vainqueur du Français en trois sets (4-6, 6-3, 6-1), Paire est en effet retombé de nouveau dans ses travers en matière d'attitude à avoir sur le court. Sans trahir la réalité, on peut dire que le 29eme mondial a une fois de plus pété les plombs en plein match face à Cerundolo. Avant de donner à voir son plus regrettable visage, Paire avait pourtant bien démarré la partie, et en termes de comportement et de jeu, avec un premier set remporté sur le score de 6 jeux à 4.



Le pire était alors à venir. Son tennis a tout d'abord progressivement abandonné le barbu, de plus en plus proche de la crise de nerfs. Un dégoupillage tellement inévitable et prévisible qu'il n'a pas attendu plus loin que le début du deuxième set pour intervenir. Un point a suffi à rendre fou Paire, certain qu'une balle était faute alors que l'arbitre l'a, lui, jugé bonne. Après avoir craché sur le court de rage et proféré des insultes faites pour que l'arbitre les entende, le vilain petit canard a reçu le point de pénalité qui lui pendait naturellement au nez. Il est alors complètement sorti de son match, offrant même la qualification à son adversaire sur une double-faute volontaire sur le dernier point sous les sifflets fournis. Un spectacle honteux auquel Benoît Paire nous a malheureusement habitué. A chaque fois, on se dit qu'il va se racheter une conduite, à chaque fois, le naturel reprend le dessus. Triste.

Schwartzman en quarts

Le tournoi de Buenos Aires se poursuit en revanche pour le meilleur joueur argentin actuel, Diego Schwartzman. Le n°9 mondial s'est imposé 6-4, 6-2 en 1h25 contre le Slovaque Lukas Klein, 291eme mondial et issu des qualifications. Schwartzman s'est notamment montré ultra-efficace sur les balles de break, en en convertissant cinq sur cinq. Cela lui a ainsi permis de revenir au score dans le premier set, où il était mené 4-2, en remportant quatre jeux de suite. La deuxième manche a été plus facile, avec un break à 0-0 et à 4-2. Frances Tiafoe, tête de série n°8, a de son côté déjà pris la porte, en s'inclinant 7-6, 6-4 en 2h19 contre l'Espagnol Jaume Munar, issu des qualifications. Mené 3-1 d'entrée de match, l'Américain a réussi à revenir à 4-4, avant de s'incliner au tie-break (7-4). Le scénario a presque été le même dans la deuxième manche, avec Munar qui a mené 3-1, Tiafoe qui est revenu à 4-4, mais cette fois l'Espagnol est parvenu à conclure plus rapidement, en breakant à 5-4.

(Avec A.S.)

BUENOS AIRES (Argentine, ATP 250, terre battue, 341 195€)
Tenant du titre : Casper Ruud (NOR)

Quarts de finale
Schwartzman (ARG, n°1) - Munar (ESP, Q)
Kecmanovic (SER, n°4) - Djere (SER, n°7)
Andujar (ESP, n°6) - F.Cerundolo (ARG, Q)
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) - Nagal (IND, Q)

Huitièmes de finale
Schwartzman (ARG, n°1) bat Klein (SLQ, Q) : 6-4, 6-2
Munar (ESP, Q) bat Tiafoe (USA, n°8) : 6-4, 7-6 (5)
Kecmanovic (SER, n°4) bat Monteiro (BRE) : 5-7, 6-3, 6-4
Djere (SER, n°7) bat Delbonis (ARG) : 7-6 (1), 6-3

Andujar (ESP, n°6) bat Mager (ITA) : 6-4, 7-6 (5)
F.Cerundolo (ARG, Q) bat Paire (FRA, n°3) : 4-6, 6-3, 6-1
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) bat Koepfer (ALL) : 7-5, 6-4
Nagal (IND, Q) bat Garin (CHI, n°2) : 6-4, 6-3

1er tour
Schwartzman (ARG, n°1) - Bye
Klein (SLQ, Q) bat Martin (SLQ) : 6-4, 6-3
Munar (ESP, Q) bat Diaz Acosta (ARG, WC) : 7-6 (5), 6-3
Tiafoe (USA, n°8) bat Bagnis (ARG, SE) : 6-1, 6-3

Kecmanovic (SER, n°4) - Bye
Monteiro (BRE) bat Carballes Baena (ESP) : 6-2, 6-3
Delbonis (ARG) bat J.M.Cerundolo (ARG) : 6-4, 7-6 (2)
Djere (SER, n°7) bat Cecchinato (ITA) : 6-7 (4), 6-2, 6-3

Andujar (ESP, n°6) bat Londero (ARG) : 6-3, 6-0
Mager (ITA) bat Caruso (ITA) : 7-6 (5), 6-4
F.Cerundolo (ARG, Q) bat Coria (ARG) : 6-4, 7-5
Paire (FRA, n°3) - Bye

Ramos-Viñolas (ESP, n°5) bat Rune (DAN, WC) : 2-6, 6-4, 6-3
Koepfer (ALL) bat Tirante (ARG, WC) : 2-6, 6-3, 6-4
Nagal (IND, Q) bat J.Sousa (POR) : 6-2, 6-0
Garin (CHI, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.