ATP - Vienne : Medvedev a aisément pris le meilleur sur Dimitrov

ATP - Vienne : Medvedev a aisément pris le meilleur sur Dimitrov©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 29 octobre 2022 à 15h50

A l'occasion des demi-finales du tournoi ATP de Vienne, Daniil Medvedev s'est imposé en deux manches sèches face à Grigor Dimitrov.



Daniil Medvedev attendait ça depuis quasiment trois mois. Pour la première fois depuis le titre remporté à Los Cabos, le numéro 4 mondial va disputer une finale à l'occasion du tournoi ATP de Vienne. Pour cela, le Russe s'est imposé en deux manches sèches face à Grigor Dimitrov. L'entame de match s'est avérée très équilibrée mais aucun des deux joueurs n'a été très à l'aise sur son service. Il a fallu attendre le cinquième jeu pour voir la tête de série numéro 1 dans la capitale autrichienne prendre l'ascendant à sa première balle de break. Un avantage que l'ancien numéro 1 mondial aurait pu amplifier à deux reprises mais les deux balles de break, la deuxième étant même une balle de première manche, n'ont pas été couronnée de succès. C'est finalement sur un jeu blanc remporté au service que Daniil Medvedev s'est adjugé ce premier set.

Dimitrov a cédé face à Medvedev

Le deuxième a démarré sur le même tempo que cette demi-finale à une différence près. En effet, le Russe a remporté ses deux premiers passages au service sur un jeu blanc quand Grigor Dimitrov a eu du mal à tenir son engagement. Des difficultés qui sont devenues croissantes et auxquelles le 32eme mondial n'a plus été en mesure de faire face. Concédant deux fois son service sur les quatre balles de break obtenues par Daniil Medvedev, le Bulgare a vu cinq jeux lui glisser entre les doigts de manière consécutive. Une série qui a permis au numéro 4 mondial de sceller le sort de cette demi-finale (6-4, 6-2 en 1h26') et de valider son billet pour ce qui sera sa cinquième finale depuis le début de la saison 2022, avec l'ambition d'y remporter un deuxième titre. Pour le titre, son adversaire sera Denis Shapovalov. Au terme de deux manches antinomiques, le Canadien a eu le dernier mot face à Borna Coric (7-6, 6-0 en 1h30') et va ainsi disputer sa deuxième finale de l'année après celle perdue à Séoul face à Yoshihito Nishioka.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.