ATP - Rotterdam : Chardy domine Humbert, Mannarino et Wawrinka déjà éliminé, Tsitsipas a été mis en difficulté

ATP - Rotterdam : Chardy domine Humbert, Mannarino et Wawrinka déjà éliminé, Tsitsipas a été mis en difficulté©Panoramic, Media365

Marie Mahé, publié le mardi 02 mars 2021 à 23h53

Andrey Rublev a parfaitement négocié son premier tour, à Rotterdam, en disposant de l'Américain Marcos Giron, issu des qualifications, en deux manches. En revanche, c'est déjà terminé pour Adrian Mannarino et Stan Wawrinka alors que Jérémy Chardy a pris le meilleur sur Ugo Humbert. Stefanos Tsitsipas, pour sa part, a difficilement écarté Egor Gerasimov.



Jérémy Chardy a eu le dernier mot face à Ugo Humbert. Après sa demi-finale perdue à Montpellier, le 31eme joueur mondial devait affronter son compatriote, issu des qualifications, pour son entrée en lice dans le tournoi ATP de Rotterdam. Après une entame de match équilibrée, le septième jeu a vu Ugo Humbert hausser le ton sur le service de son adversaire, s'offrant trois balles de break, toutes manquées. Mais le Messin avait de la suite dans les idées. Sur le jeu de service suivant de Jérémy Chardy, il a trouvé la faille mais le 64eme mondial l'a immédiatement mis sous pression alors qu'il servait pour le set. Après avoir sauvé trois balles de débreak, Ugo Humbert a pris l'avantage dans cette rencontre... avant de servir pour le match dans le deuxième set. En effet, après avoir sauvé précédemment deux balles de break, le 31eme mondial a breaké... avant de perdre à son tour son service et de se faire emmener dans un jeu décisif. Jérémy Chardy a profité de l'opportunité pour revenir à une manche partout. Comme dans le deuxième set, Ugo Humbert a fait le break, cette fois d'entrée sur un jeu blanc, pour ensuite servir pour le match. Là-aussi, le demi-finaliste à Montpellier a vu son adversaire revenir à hauteur avant de manquer deux balles de match. Le deuxième tiebreak de cette rencontre a tourné de nouveau en faveur de Jérémy Chardy qui s'impose au bout d'un bras de fer long de 2h48' (4-6, 7-6, 7-6) et affrontera David Goffin ou Jan-Lennard Struff pour une place en quarts de finale.

Rublev s'en sort, pas Wawrinka

Andrey Rublev n'est pas tombé dans le piège. Ce mardi, le Russe, 8eme joueur mondial et tête de série n°4, s'est extrait du premier tour du tournoi ATP 500 de Rotterdam aux Pays-Bas, disputé sur dur indoor, en prenant le meilleur sur l'Américain Marcos Giron, 80eme joueur mondial et issu des qualifications, en deux manches (7-6 (1), 6-3) et 1h20 de jeu. Dans la première manche, aucun des deux joueurs n'a cédé son service. Pourtant, le Russe a été le premier à se procurer deux premières balles de break, à 2-2. Dans la foulée, son adversaire d'un jour a même fait mieux, en obtenant, de son côté, trois opportunités de prendre le service de son concurrent. Finalement, les deux hommes sont donc allés jusqu'au tie-break. A ce petit jeu-là, c'est le mieux classé des deux qui a eu le dernier mot, après avoir conservé tous ses services et pris, dans le même temps, trois des quatre mises en jeu de l'Américain (7-6 (1)). La deuxième manche fut bien plus décousue. Giron a été breaké, blanc, d'entrée. A 3-1, il a réussi à débreaker le 8eme joueur mondial, avant de perdre un nouveau service dans la foulée. De son côté, la tête de série n°4 a sauvé une nouvelle balle de débreak à 4-2, avant donc de conclure définitivement sur sa deuxième balle de match (6-3). Au prochain tour, Andrey Rublev affrontera Andy Murray. Tête de série numéro 8, Stan Wawrinka n'a pas connu le même sort. Le Suisse a, en effet, pris la porte dès son entrée en lice face au Russe Karen Khachanov. Un break très tôt dans la première manche a permis au 21eme mondial de prendre l'avantage dans le premier set alors que la décision est venue au tout dernier moment dans la deuxième pour un succès en 1h30' (6-4, 7-5). Karen Khachanov retrouvera Cameron Norrie pour une place en quarts de finale.

Mannarino a sauvé quatre balles de match

Adrian Mannarino a fini par rendre les armes. Ce mardi, le Français, 36eme joueur mondial, a été éliminé au premier tour du tournoi ATP 500 de Rotterdam aux Pays-Bas, disputé sur dur indoor, par le Polonais Hubert Hurkacz, 30eme joueur mondial, en deux manches (6-3, 7-6 (6)) et 1h48 de jeu. Dans la première manche, après trois premières possibilités de break d'entrée, le Français est parvenu à ses fins en prenant finalement la mise en jeu suivante de son adversaire. Toutefois, au lieu de mettre à profit son avantage, alors qu'il menait donc 2-1, service à suivre pour lui, Adrian Mannarino a finalement déchanté, cédant alors ses deux services suivants, dont le dernier blanc, pour se retrouver alors mené 2-4. Un avantage que le Polonais a donc conservé jusqu'au bout, pour conclure ensuite cette manche, sur un jeu blanc (6-3). Dans la deuxième et dernière manche, les deux hommes ont perdu chacun un service. A 4-5 en sa faveur, Mannarino a alors manqué deux opportunités d'égaliser à une manche partout. Dès lors, les deux joueurs sont donc allés jusqu'au tie-break. Rapidement mené 6-2, le Tricolore a fait preuve d'une très belle capacité de réaction, sauvant alors quatre balles de match, pour parvenir à égaliser à 6-6. Mais, finalement, Hubert Hurkacz est donc parvenu à conclure sur la cinquième (7-6 (6)).

Reprise loin d'être simple pour Tsitsipas

Pour son premier match depuis son élimination en demi-finale de l'Open d'Australie par Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas a eu du mal face à Egor Gerasimov. Le Bulgare, récent demi-finaliste à Montpellier et entré dans le tableau final à Rotterdam grâce à cette performance, a posé bien des soucis au numéro 6 mondial. Après avoir manqué deux balles de break d'entrée, le 76eme mondial a cédé sa mise en jeu face au Grec qui s'est alors relâché et a laissé son adversaire revenir à hauteur dans la foulée. Poussé au jeu décisif, Stefanos Tsitsipas a retrouvé de sa superbe pour remporter la première manche. La donne a la même dans le deuxième set puisque c'est la tête de série numéro 2 du tournoi qui a breaké dès le quatrième jeu... pour mieux laisser revenir à hauteur Egor Gerasimov. Le Bulgare, 76eme mondial, a alors tenu tête face au Grec mais, au moment de servir pour l'emmener dans un deuxième tiebreak, le numéro 6 mondial a trouvé la faille pour aller chercher le service de son adversaire et sceller le sort du match (7-6, 7-5 en 1h56'). Stefanos Tsitsipas retrouvera ainsi Hubert Hurkacz en huitièmes de finale. S'il se sort du piège Dusan Lajovic pour son entrée en lice, Daniil Medvedev retrouvera Borna Coric en huitièmes de finale. Le Croate a pris le meilleur sur Botic Van De Zandschulp en deux manches accrochées (6-4, 7-6 en 1h38').

ROTTERDAM (Pays-Bas, ATP 500, dur indoor, 1 117 900€)
Tenant du titre : Gaël Monfils (FRA)

Huitièmes de finale
Medvedev (RUS, n°1) ou Lajovic (SER) - Coric (CRO)
De Minaur (AUS) - Nishikori (JAP)
A.Zverev (ALL, n°3, WC) ou Bublik (KAZ) - Paul (USA) ou Sonego (ITA)
Fucsovics (HON, Q) - Davidovich Fokina (ESP) ou Bautista Agut (ESP, n°5)

Goffin (BEL, n°6) ou Struff (ALL) - Chardy (FRA, Q)
Murray (GBR, WC) - Rublev (RUS, n°4)
Khachanov (RUS) - Norrie (GBR, Q)
Hurkacz (POL) - Tsitsipas (GRE, n°2)

1er tour
Medvedev (RUS, n°1) - Lajovic (SER)
Coric (CRO) bat Van de Zandschulp (PBS, WC) : 6-4, 7-6 (4)
De Minaur (AUS) bat Millman (AUS) : 6-1, 6-4
Nishikori (JAP) bat Auger-Aliassime (CAN, n°7) : 7-6 (4), 6-1

A.Zverev (ALL, n°3, WC) - Bublik (KAZ)
Paul (USA) - Sonego (ITA)
Fucsovics (HON, Q) bat Opelka (USA) : 7-6 (2), 6-7 (4), 7-6 (4)
Davidovich Fokina (ESP) - Bautista Agut (ESP, n°5)

Goffin (BEL, n°6) - Struff (ALL)
Chardy (FRA, Q) bat Humbert (FRA) : 4-6, 7-6 (5), 7)6 (4)
Murray (GBR, WC) bat Haase (PBS, WC) : 2-6, 7-6 (2), 6-3
Rublev (RUS, n°4) bat Giron (USA, Q) : 7-6 (1), 6-3

Khachanov (RUS) bat Wawrinka (SUI, n°8) : 6-4, 7-5
Norrie (GBR, Q) bat Basilashvili (GEO) : 6-0, 6-3
Hurkacz (POL) bat Mannarino (FRA) : 6-3, 7-6 (6)
Tsitsipas (GRE, n°2) bat Gerasimov (BIE) : 7-6 (4), 7-5

Vos réactions doivent respecter nos CGU.