ATP : Bientôt une catégorie ATP 750 ?

ATP : Bientôt une catégorie ATP 750 ?©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 12h12

Selon les informations du quotidien espagnol Marca, l'ATP réfléchirait à créer une nouvelle catégorie de tournois, les ATP 750.



Promis depuis le début du mois, le premier tiers du calendrier ATP n'a toujours pas été officialisé par l'instance du tennis masculin, même si de nombreuses informations ont fuité, comme le fait que la saison débuterait du côté de Delray Beach en Floride, la semaine du 4 janvier, avant que la saison australienne ne commence, avec l'ATP Cup, des tournois de préparation, puis l'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Trois tournois Challenger devraient également se dérouler en France en février 2021, à Quimper, Orléans et Cherbourg, pour ceux qui ne sont pas parvenus à entrer dans le tableau principal de l'Open d'Australie. Mais selon le quotidien espagnol Marca, l'ATP réfléchirait également à créer une nouvelle catégorie de tournois, qui rapporteraient plus de points, les ATP 750. Actuellement, seul un joueur ayant remporté l'ATP Cup sans perdre le moindre match peut prétendre à gagner 750 points en une semaine.

Pékin, Dubai et Barcelone concernés ?

Depuis la saison 2009, les tournois de tennis masculin sont divisés en quatre catégories en fonction du nombre de points qu'ils rapportent : les ATP 250, les ATP 500, les Masters 1000 et les Grands Chelem (la WTA va d'ailleurs en faire de même à partir de la saison 2021). En créant une catégorie ATP 750, l'ATP permettrait à certains tournois ATP 500 de monter en grade, sans devenir des Masters 1000, ce qui semble impossible à l'heure actuelle, à moins d'augmenter leur nombre (ils sont neuf actuellement). Lors de la dernière saison « normale » de l'ATP, en 2019, quatorze tournois ATP 500 figuraient au calendrier : Rotterdam, Rio de Janeiro, Acapulco, Dubai, Barcelone, Halle, le Queen's (Londres), Hambourg, Washington, Pékin, Tokyo, Bâle et Vienne. Au vu de leur dotation, on peut imaginer que Pékin (plus de 3 millions de dollars en 2019), Dubai et Barcelone (plus de 2,6 millions de dollars) grimpent dans cette catégorie. Il ne reste plus qu'à attendre la confirmation de l'ATP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.