Voile : Joyon reprend un Rhum

Voile : Joyon reprend un Rhum©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 25 mars 2022 à 10h49

Et de huit. Francis Joyon, dernier vainqueur de la Route du Rhum, repart pour un tour et arpentera à nouveau la fameuse ligne droite menant la flotte de Bretagne jusqu'en Guadeloupe. Toujours avec IDEC, bien sûr.



Inoxydable Francis Joyon. A 65 ans, le lauréat de la Route du Rhum en 2018 confirme qu'il défendra son titre à la fin de l'année (pour l'AFP) : "C'est une épreuve à la fois magique et incontournable. C'est la course que j'ai le plus pratiquée, mais j'ai bien aimé les tours du monde aussi, la Transat anglaise. Ce que j'apprécie dans la Route du Rhum, c'est qu'il s'agit d'une transat qui part toujours un peu plus tard dans l'année, il y a toujours une grosse différence météo entre fin octobre et début novembre. Les dépressions arrivent, les conditions sont difficiles au départ, je suis seul à gérer le bateau. Il y a un côté aventure qu'il n'y a plus dans d'autres courses."

"Une victoire mémorable"

Il y a quatre ans, son duel face à François Gabart avait été sensationnel, les deux marins n'étant séparés que de sept minutes à l'arrivée. "Elle est mémorable, cette victoire. Je l'ai eu au téléphone, on s'est dit qu'on allait essayer de refaire la même chose, peut-être pas dans le même ordre pour lui ! Mais on aimerait bien encore se tirer la bourre et y mettre autant de passion et d'intensité."


La Route du Rhum relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre tous les quatre ans, dans une sorte d'alternance avec le Vendée Globe. Sauf qu'il s'agit donc d'un sprint sur une vitesse de plus en plus haute, Joyon s'étant imposé en 2018 au bout de seulement une semaine de course (exactement sept jours, quatorze heures, 21 minutes et 47 secondes, contre sept jours, quatorze heures, 28 minutes et 55 secondes pour Gabart). Il disputera sa huitième Route du Rhum, sur son multicoque Ultim aux couleurs d'IDEC, qu'il dirige depuis plus de quinze ans et qui l'a aussi vu établir en 2017 le record du tour du monde en équipage (40 jours et 23 heures).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.