Biathlon - Simon : «Je suis cuite mentalement»

Biathlon - Simon : «Je suis cuite mentalement» ©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 14h38

Seulement 31eme dimanche de l'individuel d'Östersund, première course individuelle de la saison, Julia Simon a avoué ensuite qu'elle se sentait épuisée d'un point de vue psychologique. La lauréate du gros globe du dernier exercice, déjà dépossédée de son dossard jaune, ne cache pas qu'elle espère retrouver de la sérénité au plus vite.



Au lendemain de sa troisième place sur le relais mixte aux côtés de Fabien Claude, Julia Simon donnait l'impression de pouvoir frapper fort dès la première course individuelle de la saison, dimanche à l'occasion de l'individuel d'Östersund. C'est malheureusement tout le contraire qui s'est produit. Plombée par quatre fautes au tir, la meilleure biathlète du dernier exercice a dû se contenter d'une 31eme place indigne du statut qui est désormais le sien sur le circuit. Très énervée de ne pas avoir su tenir son rang et déjà dépossédée de son dossard jaune, la tenante du gros globe de cristal a dressé après-coup un constat plutôt inquiétant. "Je suis cuite mentalement, Allez-y, taillez-moi, c'est le début de saison donc je sens déjà les commentaires arriver. Mais oui, je suis cuite mentalement, voilà, il manque cette...", a confié Simon au micro de La Chaîne L'Equipe sans forcément avoir les réponses à ses questions mais avec l'espoir de retrouver très vite des jours meilleurs. "C'est dur à expliquer, on ne connaît pas la situation mais cette acuité, cette capacité à aller chercher vraiment la perfection, vraiment le noir, cette exigence. Et aujourd'hui (dimanche), je pense que j'ai réussi à la mettre sur trois tirs et il m'en manquait sur le dernier (tir) donc remettre en place, essayer de retrouver un peu de calme et de sérénité, et retrouver un beau tir."

Simon : "Ça fait mal"

Ce qui n'était pas le cas sur cet individuel remporté par l'une de ses grandes rivales Lisa Vittozzi. "Je suis passé à côté mais je n'ai pas réussi à terminer le boulot. C'était long mentalement, je suis resté concentrée jusqu'à la 16eme balle et après, ce n'est pas bon. Je me suis sorti toute seule. Je n'étais pas en grande forme sur les skis, mais il y aurait eu de quoi faire une belle perf'. Là, je sors du Top 30, donc ça fait mal." Les supporters de la native d'Albertville espéraient vibrer pour leur protégée dès le début de saison. Ils devront visiblement patienter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.