Coupe du Monde (F) : Les Bleues ne retiennent que du positif de la défaite contre l'Angleterre

Coupe du Monde (F) : Les Bleues ne retiennent que du positif de la défaite contre l'Angleterre©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 15 octobre 2022 à 13h56

Battues 13-7 par l'Angleterre, les joueuses de l'équipe de France et leur sélectionneur se satisfont d'abord de la défense et de l'état d'esprit vus lors de ce match.



Incapable de battre l'Angleterre depuis mars 2018, le XV de France féminin n'a pas réussi l'exploit de battre le XV de la Rose ce samedi lors de son deuxième match de la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande. Mais les Bleues, malgré la défaite 13-9, ont montré un beau visage, notamment en défense, et cela leur donne confiance pour la suite. « On avait besoin de se remettre en confiance, de prouver des choses individuellement et collectivement », reconnaissait la capitaine Gaëlle Hermet au micro de TF1. Je pense qu'aujourd'hui, défensivement, on a fait un match parfait, on les a clairement fait douter. On les connait par cœur, face à elles il faut de la précision. On peut lever la tête, je suis fière de notre état d'esprit car on a montré qu'on était présentes. Ce n'était pas le match le plus attendu de la compétition, même si on aurait aimé le gagner. J'espère qu'on leur donne rendez-vous très vite. On a pris le bonus défensif, c'est hyper positif, maintenant on va très vite basculer sur le match des Fidji. » Même son de cloche du côté du sélectionneur, Thomas Darracq : « Je suis très fier de cette équipe, qui a montré un beau visage ce soir. On finit encore très près... On a été exemplaire sur l'aspect défensif, dans le combat. Ce sont des matchs qui se jouent à rien, sur deux, trois ballons qu'on n'a pas en conquête. J'espère qu'on aura l'occasion de revoir cette équipe d'Angleterre en face de nous. » Pour cela, il faudra d'abord battre les Fidji samedi prochain pour rallier les quarts, et espérer un bon tableau ensuite.

Mayans : On a affronté une équipe mieux préparée physiquement et techniquement"

Marjorie Mayans, auteure de 24 placages dans cette partie et symbole de cette magnifique défense française, reconnait de son côté que l'équipe de France s'est rassurée lors de cette partie, même si elle s'est conclue par une défaite. « Je pense que demain j'aurai un petit peu mal partout, mais ça va plutôt bien (sourire). On a affronté une équipe mieux préparée physiquement et techniquement, qui nous envoie des rafales pendant tout le match. Les séquences sont longues à tenir. On avait besoin de nous rassurer sur notre état d'esprit, notre envie d'aller au combat ensemble. On n'avait pas grand-chose à perdre. On perd le match mais on est sur la bonne voie pour la suite de la compétition. On est dans le vrai. Ça faisait un moment qu'on avait du mal à être ce qu'on est, ça a été une année compliquée. » Une année compliquée avec un bilan de trois défaites pour six victoires à ce jour. Il reste quatre semaines de compétition pour que cette année « compliquée » se transforme en année historique pour le rugby féminin français...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.