Stade Français Paris : Après la Nouvelle-Zélande, Laumape compte porter les couleurs des Tonga

Stade Français Paris : Après la Nouvelle-Zélande, Laumape compte porter les couleurs des Tonga©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 11 décembre 2021 à 19h10

Quelques semaines après l'annonce de World Rugby, Ngani Laumape a assuré vouloir porter dès que possible le maillot de Tonga, le pays de ses parents, après avoir été sélectionné avec la Nouvelle-Zélande.



Ngani Laumape ne compte plus porter le maillot des All Blacks. Né à Palmerston North, le trois-quarts centre a porté les couleurs de son pays natal à quinze reprises entre 2017 et 2020. Barré au sein de l'effectif dirigé par Ian Foster, Ngani Laumape a décidé de mettre entre parenthèses sa carrière internationale en quittant cet été les Hurricanes afin de rejoindre le Top 14 et le Stade Français Paris. N'étant plus sous contrat avec la Fédération Néo-Zélandaise de rugby, le joueur de 28 ans n'est plus sélectionnable à deux ans de la Coupe du Monde organisée dans l'hexagone. Mais il n'est pas exclu de le voir aligné sur les pelouses françaises en 2023 sous les couleurs du pays d'origine des ses parents, les Tonga. En effet, World Rugby a récemment validé une modification de son règlement permettant un changement de nationalité sportive sous certaines conditions.

Laumape va devoir attendre 2023

Face à la presse, en amont du match du club de la Capitale face au Connacht ce dimanche en Champions Cup, Ngani Laumape n'a pas fait mystère de ses intentions. « Je veux jouer pour le Tonga. Ce serait une grande opportunité de représenter le pays de mes parents, a confié le trois-quarts centre. Je suis fier d'être Tongien, donc si j'étais choisi, je mettrais définitivement mon pied à l'étrier. Mais c'est encore dans quelques années pour moi et je me concentre sur le Stade Français Paris. » En effet, si la possibilité de changer de nationalité sera ouverte dès le 1er janvier prochain, un joueur devra attendre trois ans après sa dernière sélection pour effectuer une telle demande, qui sera alors étudiée par World Rugby. Concernant Ngani Laumape, une telle demande ne pourra pas être faite avant 2023, sa dernière sélection avec la Nouvelle-Zélande remontant au Rugby Championship 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.