Top 14 - Racing 92 : Thomas veut gagner un titre avant de partir

Top 14 - Racing 92 : Thomas veut gagner un titre avant de partir©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 24 avril 2022 à 12h02

Auteur de deux essais samedi contre Biarritz en Top 14, l'ailier du Racing 92 Teddy Thomas a confié après le match qu'il espérait remporter un titre avec le club francilien avant de partir la saison prochaine à La Rochelle.


Agé de 28 ans, Teddy Thomas va tourner une page de sa carrière et de sa vie cet été, en rejoignant La Rochelle après avoir passé huit ans au Racing 92, où il est arrivé en provenance de Biarritz. L'ailier international français (28 sélections, 15 essais) a encore été décisif ce samedi, en inscrivant deux essais contre Biarritz lors de la 33eme journée de Top 14, portant ainsi à neuf son nombre d'essais marqués cette saison toutes compétitions confondues, en seulement onze matchs. Présent en conférence de presse après la rencontre, le natif de Biarritz a confié son souhait de remporter enfin un trophée avec le Racing 92. « C'est très important. Ça fait huit ans que je suis ici. Je n'ai malheureusement pas de titre, je n'ai rien gagné avec le Racing. Je ne me permettrais pas de dire que j'ai gagné cette finale au Camp Nou (victoire du Racing 92 en finale du Top 14 contre Toulon en 2016, ndlr) parce que je n'étais pas sur la feuille. J'avais fait une saison blanche. On est énormément à partir du Racing en juin (Baubigny, Machenaud, Colombe, Thomas, Beale, Tanga notamment...). Il y aura un avant et un après. C'est pour ça qu'on se donne tous à 200 % pour partir de ce club la tête haute, pour le rendre fier. On veut gagner un truc, que ce soit le Top 14 ou la Coupe d'Europe. »

Tout est encore possible pour le Racing 92

Tout est encore largement possible pour le Racing 92, qui occupe la cinquième place du championnat à trois journées de la fin de la saison régulière (avec des matchs à jouer à Pau, à Montpellier et contre Toulon), mais le classement est très serré, car les Racingmen ne sont qu'à deux points du deuxième (Bordeaux-Bègles, qui compte un match en moins), mais aussi à trois points du septième et premier non-qualifiable pour les phases finales. En Champions Cup, où le Racing 92 s'est incliné en finale en 2016, 2018 et 2020, le club du président Lorenzetti a également un bon coup à jouer, avec un quart de finale sur un match à domicile contre Sale, neuvième du championnat anglais, avant une demi-finale contre La Rochelle ou Montpellier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.