Bordeaux-Bègles : Urios prévient ses troupes avant Toulouse

Bordeaux-Bègles : Urios prévient ses troupes avant Toulouse©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 15 juin 2021 à 21h40

En conférence de presse, à quelques jours de la demi-finale de Top 14 contre Toulouse, Christophe Urios, le manager de Bordeaux-Bègles, a notamment expliqué ce que son équipe devrait montrer à Lille pour se qualifier pour la finale.



Après trois défaites contre Toulouse cette saison (deux fois en Top 14 et une fois en Champions Cup), Bordeaux-Bègles veut avoir le dernier mot. Samedi à Lille (20h45), en demi-finale, Christophe Urios et les siens devront faire fort pour rejoindre la finale, au Stade de France. « Pour moi, la saison est réussie. Je ne dis pas qu'on ne veut pas être champion. On a cette envie, comme Toulouse, La Rochelle et le Racing 92. Mais quand vous avez fait trois demi-finales, après une saison aussi longue et surtout après le traumatisme de la saison dernière (le club était premier quand la saison a été arrêtée à cause du coronavirus)... On l'a encore là, on veut être champions, je vous l'assure, mais je ne peux pas dire que la saison n'est pas réussie. C'est incroyable d'avoir pu jouer sur deux tableaux aussi durs avec une concurrence aussi forte. J'espère qu'on en fera beaucoup encore des saisons comme ça... », a notamment expliqué le manager de l'UBB, en conférence de presse.

« Pour battre Toulouse, il faudra être extraordinaire »

« Ce qui ressort des trois matchs contre eux, ça fait partie des choses fondamentales qui nous ont manqué. Eux sont capables de marquer avec rien de par la qualité de leurs joueurs et de leur jeu. Nous, on a été plus laborieux, on n'a pas toujours bien utilisé le ballon et on n'a pas été efficaces. Donc, oui, l'efficacité est au coeur de cette demi-finale. Les scories font partie de notre apprentissage mais il faut les gommer. Il faudra qu'on soit capable de faire un match où, comme le dit Elon Musk, "il est possible pour des gens ordinaires de choisir d'être extraordinaires..." Voilà, c'est l'idée, a par la suite confié Urios, dans des propos repris par L'Equipe. Pour battre Toulouse, il faudra être extraordinaire. Collectivement, individuellement, en attaque, en défense... Il faudra être aussi fort qu'eux sur l'état d'esprit. On doit avoir cette force collective, physique et mentale. On est face à un grand défi mais je le vois plutôt comme une opportunité. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.