Top 14/Pro D2 : Les clubs professionnels au soutien des clubs amateurs formateurs

Top 14/Pro D2 : Les clubs professionnels au soutien des clubs amateurs formateurs©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 15 décembre 2020 à 19h00

Par l'intermédiaire d'un mécanisme mis en place par la LNR, une somme de 500 000 euros va être versée par les clubs professionnels aux clubs amateurs ayant assuré la formation de leurs joueurs.

C'est une somme que 386 clubs amateurs vont accueillir positivement. Dans le cadre d'un mécanisme de solidarité nommé réforme des indemnités de formation (RIF), les clubs professionnels ont reverser pour la saison 2019-2020 un total de 500 000 euros. Une initiative qui sera appliquée à l'occasion des quatre prochaines saisons, pour un total prévisionnel de trois millions d'euros. Cette somme vient s'ajouter aux 22 millions d'euros de la « Contribution Spéciale pour la Formation et du secteur Amateur » que la Ligue Nationale de rugby va verser à la Fédération Française de rugby sur la période allant de la saison 2019-2020 à la saison 2022-2023. « Rugby amateur et rugby professionnel construisent ensemble l'avenir du rugby français et la performance des clubs et du XV de France. En soutenant la formation française tout au long du parcours de formation des joueurs, nous encourageons l'excellence, a déclaré dans un communiqué Paul Goze, président de la LNR. Le dispositif RIF marque le soutien et la solidarité indéfectible des clubs professionnels et de la Ligue Nationale de Rugby auprès des clubs amateurs et des centres de formation. »


Certains clubs toucheront plusieurs dizaines de milliers d'euros

Comme expliqué par la LNR dans son communiqué, le montant de ces indemnités est calculé « en fonction du parcours de formation du joueur, de l'école du rugby au centre de formation, et indexées chaque année sur son niveau de rémunération » et « versées chaque saison pendant la carrière professionnelle des joueurs », soit pendant dix saisons à compter de la signature du premier contrat professionnel du joueur concerné. A titre d'exemple, le club de Bourgoin-Jallieu touchera un total de 67 000 euros en provenance de quinze clubs au sein desquels évoluent des joueurs. Club formateur du capitaine du XV de France, Charles Ollivon, le Saint-Pée UC va recevoir la somme de 20 000 euros au titre des années passés par le Toulonnais au sein de son école de rugby. « Projet initié il y a six ans, la réforme des indemnités de formation arrive à point nommé pour des clubs amateurs en souffrance en raison de la crise sanitaire, ajoute Alain Tingaud, vice-président de la LNR en charge de la RIF. Ce dispositif vertueux récompense les clubs formateurs et les centres de formation de l'Hexagone dont les joueurs font aujourd'hui rayonner nos championnats et l'équipe de France. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.