Bernard Laporte : la vérité de Mohed Altrad

Bernard Laporte : la vérité de Mohed Altrad©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 20 janvier 2018 à 14h48

Bernard Laporte a-t-il favorisé Montpellier ? Alors que l'affaire est entre les mains de la justice, le patron de Montpellier donne sa version dans une interview accordée au Figaro. "Je l'appelle toutes les semaines mais, évidemment, jamais pour lui demander d'intervenir", indique Mohed Altrad.

Il ne nie cependant pas une certaine proximité avec le chef du rugby français. "Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait en bonne foi et sans arrière-pensée. J'ai toujours travaillé avec Bernard Laporte, je le connais, je l'apprécie, j'admire son parcours", explique-t-il avant de préciser ne pas être le seul à être proche de Bernard Laporte.



"Mourad Boudjellal est proche aussi, comme le président de Brive (Simon Gillham) et le nouveau président du Stade Toulousain (Didier Lacroix). Le leur reproche-t-on  ? C'est quand même le patron du rugby français", indique Altrad au Figaro. En ce qui concerne le contrat de 150 000 euros proposé à Bernard Laporte pour des séminaires, il estime que cela n'a "jamais posé un conflit d'intérêts". "Les soupçons et les messes basses ne sont jamais constructifs. La clé, c'est le dialogue. Je suis prêt à tendre la main", commente Mohed Altrad dans Le Figaro.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
73 commentaires - Bernard Laporte : la vérité de Mohed Altrad
  • il va falloir le supporter encore 4 ans je plains votre vessie !hi hi hi hi

    Au moins 4 ans!

  • laporte est pris dans plusieurs affaires, surtout du favoritisme pour certaines équipes, il devrait démissionner de son poste de président

  • Je suis ébahi quand je lis de tels propos s'ils sont avérés bien sûr.Les conflits d'intérêt , les trafics d'influence ne sont pas facilement admis par leurs auteurs et la teneur même des propos tenus laisse rêveur. Laporte est un ami , un copain......IL est quand même président de la FFR et donc sous la tutelle de l'Etat. Quand on aime ses amis et ses copains, on n'entretient aucune relation professionnelle financière avec eux que ce soit directement ou indirectement. On a vraiment à faire avec des affairistes et suprême insulte des amateurs.

  • La mafia officielle. J'appréciais Laporte avant, maintenant, il me débecte...

  • AH ????? AH ??????