Paris 2024 : Retour sur le passage de la flamme olympique dans les Pyrénées-Atlantiques

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 20 mai 2024 à 22h48

Cap sur l'extrême sud-ouest lundi pour le Grand Relais, avant la remontée vers la Gironde prévue mercredi.

Plusieurs noms ronflants ont porté la flamme olympique lundi dans les Pyrénées-Atlantiques, pour entamer la deuxième semaine pleine du Grand Relais (parti le mercredi 8 mai de Marseille). A commencer par Tony Estanguet en personne, le patron de Paris 2024 étant chez lui à Pau (propos relayés par France TV) : "C'est formidable de voir cette magie olympique sur le stade d'eau vive où j'ai débuté. Ma vie a complètement changé grâce aux Jeux, alors voir leur symbole et celui de ma ville se marier pour accueillir le relais, j'en suis très ému. C'est magnifique, je suis content, il y a de la ferveur un peu partout en France. On ne savait pas exactement si ça allait prendre et la magie opère, c'est assez incroyable de voir cet enthousiasme. On met à l'honneur des personnalités françaises et les territoires, certains viennent même sous la pluie pour partager."


Chardy : "C'est beaucoup d'émotion, c'est inoubliable"

Le para-triathlète Ahmed Andaloussi a allumé le chaudron final à Pau (à 19h20), où se sont également succédés Emilie Andéol (judo, médaille d'or à Rio en 2016), Guy Forget ou encore Jérémy Chardy (tennis) : "Je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde, plus on avançait et plus on en voyait", sourit celui qui est devenu coach d'Ugo Humbert (propos relayés par Sud Ouest). "Quand tu descends avec la flamme dans la main, il se passe quelque chose de spécial, c'est beaucoup d'émotion. Petit, je n'imaginais pas faire les Jeux et encore moins porter la flamme olympique. Le faire à Pau, chez moi, c'est inoubliable."

Le trajet avait démarré à Biarritz dès 8h du matin avec un relais collectif de surf, jusqu'à 9h33 précises, puis toutes les attentions étaient centrées à Saint-Jean-de-Luz sur Bixente Lizarazu (de 9h45 à 10h25). Jérôme Fernandez était lui à Bayonne (de 10h50 à 12h02). Hasparren (de 12h18 à 12h38), Orthez (de 15h14 à 15h59) et Arette (de 16h20 à 16h40) ont aussi rythmé la journée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.