Bleuets : La réaction de Thauvin après sa convocation

Bleuets : La réaction de Thauvin après sa convocation©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 25 juin 2021 à 20h45

Dans un contexte tendu, l'équipe de France a dévoilé la liste des 18 joueurs sélectionnés pour participer aux Jeux Olympique de Tokyo, ce vendredi. Appelé par Sylvain Ripoll, Florian Thauvin n'a pas masqué sa joie de retrouver la sélection tricolore.



La dernière sélection de Florian Thauvin en équipe de France remonte au 11 juin 2019, à l'occasion d'une rencontre face à Andorre remportée par les Bleus dans le cadre des éliminatoires du Championnat d'Europe 2020. Depuis, le champion du monde 2018 s'était éloigné des Bleus mais il va retrouver la sélection tricolore à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront du 21 juillet au 7 août 2021. Figurant parmi les 18 éléments convoqués, et les trois hors classe d'âge, avec André Pierre-Gignac (35 ans) et Téji Savanier (29 ans), Thauvin s'est montré très heureux de sa convocation.

Thauvin est très motivé par la perspective de défendre les couleurs de la France

Sur ses réseaux sociaux, le nouveau joueur des Tigres a exprimé son sentiment. "Une immense fierté de retrouver l'équipe de France après quelques années. Hâte de commencer cette magnifique compétition et donner le maximum pour nos couleurs. Allez les Bleus!", a-t-il écrit. Un message posté dans un contexte assez polémique, étant donné que plusieurs joueurs retenus dans la liste - Eduardo Camavinga, Benoît Badiashile ou encore Amine Gouiri - sont retenus par leurs clubs respectifs. Le Stade Rennais, l'AS Monaco et l'OGC Nice ont indiqué qu'ils ne comptaient pas libérer les joueurs cités ci-dessus.


Plusieurs joueurs convoqués sont retenus par les clubs

Julien Fournier, directeur du football de l'OGC Nice, s'est exprimé dans les colonnes de l'Equipe. "Il est appelé mais il n'ira pas à Tokyo. On avait indiqué qu'aucun joueur de Nice irait aux Jeux Olympiques. Je suis désagréablement surpris. Notre président(Jean-Pierre Rivère) parle avec Noël Le Graët et il lui avait clairement indiqué notre position. Comme les textes de la FIFA n'obligent pas les clubs, on est dans notre bon droit", a-t-il expliqué à propos de Gouiri. Dans le même temps, le président du Stade Rennais, Nicolas Holveck, a également affirmé son désaccord. "Nous n'y sommes pas favorables, on a besoin de tous nos atouts. Pour nous, c'est impossible", a clamé le dirigeant concernant Camavinga auprès de L'Equipe, alors que son équipe sera mobilisée par les les barrages de la Ligue Europa Conférence, les 19 et 26 août.

Enfin, à Monaco, Oleg Petrov a refusé un départ de Badiashile. "Nous comprenons et connaissons l'importance des Jeux Olympiques. Mais nous devons regarder l'intérêt du club. On pourrait jouer, et nous l'espérons, quatre matchs décisifs pour la qualification en Ligue des Champions au mois d'août. Notre position aurait été différente si nous n'avions pas eu ces tours préliminaires à disputer. Là, elle est très claire", a glissé le vice-président en conférence de presse, quelques minutes avant l'officialisation de la liste de Sylvain Ripoll.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.