Judo : La France, meilleure nation aux Championnats d'Europe

Judo : La France, meilleure nation aux Championnats d'Europe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 29 avril 2022 à 14h55

Depuis 1951, la France n'a cessé de s'illustrer aux Championnats d'Europe de judo, s'inscrivant comme la meilleure nation de la compétition.



Vendredi, s'ouvre une compétition que la France adore. Une épreuve où les représentants tricolores s'illustrent depuis longtemps : les Championnats d'Europe de judo. A Sofia en Bulgarie, Amandine Buchard, Sarah-Léonie Cysique, Madeleine Malonga, Romane Dicko, Margaux Pinot, Shirine Boukli ou Priscilla Gneto tenteront à leur tour d'entrer dans l'histoire et rejoindre d'illustres aînés. L'an passé par exemple, Buchard avait été sacrée tandis que Luka Mkheidze, Margaux Pinot et Léa Fontaine avaient raflé l'argent, Fanny-Estelle Posvite, Alexandre Iddir, Mélanie Clément et Sarah-Léonie Cysique empochant le bronze.

Six Français titrés 5 fois

Au cours des deux derniers Championnats d'Europe, la France a gagné 8 médailles d'or. Et cette année, Shirine Boukli, championne d'Europe 2020, essaiera notamment de reconquérir un titre après être revenue bredouille des Jeux Olympiques de Tokyo. La délégation bleu-blanc-rouge espère de nouvelles breloques, surtout chez les filles en 2022, afin de continuer dans la lignée historique de réussite tricolore. Depuis 36 ans, les championnats européens masculins et féminins ont en effet beaucoup souri aux sportifs français.


La France est une nation forte du judo et l'a démontré depuis les premiers championnats continentaux disputés à Paris en 1951. Sport popularisé par Michel Nowak dans les années 1980 et David Douillet dans les années 1990, la discipline pratiquée sur tatami a évidemment un ambassadeur de taille ces dernières années : un certain Teddy Riner. Triple champion olympique et dix fois champion du monde, le judoka de 33 ans s'est illustré à 5 reprises aux championnats d'Europe.

Sacré en 2007, 2011, 2013, 2014 et 2016, Riner est l'un des six Français les plus titrés sur les Championnats d'Europe avec Catherine Pierre (deux fois en 1975, 1976, 1977, 1980), Jocelyne Triadou (1977, 1979, 1980, 1981, 1982), Céline Lebrun (1999, 2000, 2001, 2002, 2005), Gévrise Emane (2006, 2007, 2011, 2012, 2016) et Clarisse Agbegnenou, décorée en 2013, 2014, 2018, 2019 et 2020, qui est enceinte et absente cette année à Sofia.

553 médailles, dont 194 d'or au total pour la France

Dix autres athlètes de l'Hexagone affichent 4 titres, alors que 14 autres Français sont triples champions d'Europe. Chiffre vertigineux, 95 judokas français ont décroché un titre individuel depuis 1951. Quant aux épreuves par équipes aux Championnats d'Europe, réunifiés depuis 35 ans, la France règne également. L'équipe masculine a décroché la timbale à 19 reprises, soit 3 de plus que l'Union Soviétique. De leur côté, les femmes écrasent la concurrence. En 32 éditions, les Françaises se sont imposées 20 fois ! Très loin derrière, on retrouve le Royaume-Uni et la Russie avec 3 petits titres. Avec 39 titres au total, la France domine nettement la hiérarchie avec plus du double de décorations de son poursuivant immédiat (l'Union soviétique, 16).


Et ce n'est pas tout. En 70 éditions des « Europe », la France a terminé meilleure nation 30 fois. Sur les 35 championnats exclusivement masculins, les Bleus ont fini meilleure nation 9 fois (seuls les Soviétiques font mieux avec 17 victoires). Sur les 12 championnats féminins, les Françaises, elles, se sont imposées 4 fois, l'Allemagne de l'Ouest faisant mieux avec 6 succès. Et, alors que les Championnats ont été réunifiés et que les femmes et les hommes participent lors d'un même événement, la France (qui a accueilli la compétition à 9 reprises, un record) s'est adjugée 17 des 34 éditions depuis 1987, soit la moitié.

Quant au nombre de médailles individuelles, la collection française est pharaonique. Avec 553 médailles, dont 194 d'or, la France domine largement son monde devant les Pays-Bas (304 breloques, 95 d'or). A noter enfin qu'en 2022, la délégation tricolore tentera de battre son propre record de médailles d'or au cours d'un championnat réunifié. En 1987, 1990 et 2014, les judokas de l'Hexagone avaient amassé 6 sacres continentaux individuels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.