Bleues - Krumbholz : "Y'avait une différence entre les deux équipes"

Bleues - Krumbholz : "Y'avait une différence entre les deux équipes"©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 15 décembre 2021 à 22h58

Au coup de sifflet final du quart de finale mondial remporté par les Bleues aux dépens de la Suède, Olivier Krumbholz s'est confié au micro de beIN Sports. L'entraîneur tricolore a notamment évoqué une "différence entre les deux équipes".



La belle aventure du handball féminin n'est pas finie. Quelques mois après le triomphe olympique des Bleues, celles-ci ont toujours soif de victoires. Opposées ce mercredi en quart de finale du Mondial 2021 à la Suède, les Françaises ont rallié le dernier carré de la compétition où elles affronteront le Danemark ce vendredi en demi-finale. Un résultat satisfaisant, acquis avec la manière (31-26) comme a pu le confier l'entraîneur Olivier Krumbholz après le coup de sifflet final, au micro de beIN SPORTS. "Très heureux. On a été très solide, notamment en deuxième mi-temps. C'était très compliqué à jouer parce qu'ils ont joué à sept contre six" a d'abord analysé le technicien. Les Scandinaves ont en effet sorti leur gardienne de but en attaque afin d'évoluer en supériorité numérique sur leurs possessions.


"C'est très compliqué, y'a toujours des espaces on ne peut pas tout couvrir. Mais on a tenu le choc (...) On a eu les ballons, on a été patient en attaque, on a fait de belles choses, on a trouvé beaucoup de solutions. On a été plutôt dominateur dans cette deuxième mi-temps. Et même si ils ont essayé de truquer un peu avec le sept contre six, y'avait une différence entre les deux équipes" a par la suite déclaré le sélectionneur tout sourire. Quant au comportement de ses joueuses, il n'a pas tari d'éloges et a même salué certaines prestations individuelles de grande classe. "Elles ont pris des tirs de loin mais on a bien contré, Cléo (Cléopatre Darleux, ndlr) a été présente, je crois que la défense a été très bonne dans ce genre de conditions. En attaque on a vu encore des joueuses françaises qui montent en charge, Orlane (Kanor, ndlr) a été très précieuse une fois de plus."

"Franchement +1 j'aurais signé tout de suite"

Olivier Krumbholz a répété son enthousiasme "Très heureux, +5 contre la Suède. Franchement +1 j'aurais signé tout de suite" s'est-il félicité lui qui n'a jamais goûté à la défaite face à cette nation. Et comme il l'a rappelé en conclusion de son intervention, cette semaine à forte consonnance nordique va se poursuivre avec un match contre le Danemark vendredi pour une place en finale. En cas de qualification, les Bleues pourraient retrouver ce week-end en finale la Norvège, favorite de sa demi-finale face au pays hôte, l'Espagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.