Liqui Moly StarLigue (J30) : Le PSG réalise la saison parfaite

Liqui Moly StarLigue (J30) : Le PSG réalise la saison parfaite©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 08 juin 2022 à 22h20

Ce mercredi soir, à l'occasion de la 30eme et dernière journée de la Liqui Moly Starligue, le PSG a disposé de Créteil (38-33), pour remporter son 30eme match en 30 rencontres disputées cette saison dans le championnat de France. Une performance historique.

Tout simplement historique ! Ce mercredi soir, dans le cadre de la 30eme et dernière journée de la Liqui Moly Starligue, le PSG a disposé de Créteil (38-33). Déjà assuré d'un nouveau titre de champion de France, le huitième consécutif, le neuvième en tout, le club de la Capitale réalise ce que personne n'avait encore réalisé avant lui, à savoir 30 victoires en autant de rencontres disputées dans le championnat de France de handball masculin. Les années précédentes, cet impressionnant record avait toujours fui les Parisiens, avec une petite défaite ou bien alors même un match nul pour venir gâcher la fête. Cette fois, il n'en sera donc rien.


Nantes termine avec un carton

Ce mercredi, pour valider cette ultime victoire, le PSG s'est notamment appuyé sur sa star Nikola Karabatic, qui termine meilleur buteur des siens, avec sept réalisations au compteur à 100% de réussite, bien suppléé par son coéquipier Kamil Syprzak, qui termine lui aussi avec sept buts au compteur, mais à 88% de réussite. Quant à Créteil, qui termine onzième, face à Yann Genty (sept arrêts, 32% de réussite), Valentin Aman et Mario Lopez Alvarez (5 buts) n'ont rien pu faire. De son côté, Nantes, deuxième du classement, termine avec un carton, contre Toulouse (32-18), qui termine septième, sous la houlette notamment de David Balaguer et ses huit buts à 89% de réussite. Dans la cage, avec onze arrêts à 52% de réussite, Mickael Robin était dans un très grand soir, malgré les six buts d'Erwin Feuchtmann à 60% de réussite.

Guigou absent de la feuille de match pour sa dernière

Troisième du classement, Aix termine cet exercice par une défaite, contre le quatrième Montpellier (33-36), malgré les sept buts à 64% de réussite de Micke Brasseleur. En face, le Montpelliérain Julien Bos termine également avec sept buts (64% de réussite). Cinquième, Chambéry s'est très largement imposé contre Saran, quinzième et relégué en Proligue (38-25), grâce à Gustavo Rodrigues et Benjamin Richert (six buts). Nîmes, sixième, est allé s'imposer à Limoges (36-39), treizième. Cette rencontre aurait dû être la dernière de la légende Michael Guigou, mais ce dernier n'a finalement même pas été aligné sur la feuille de match. De son côté, Saint-Raphaël, huitième, s'est incliné à Chartres (36-33), dixième. Cesson-Rennes, neuvième, a battu Dunkerque (26-23), douzième. Enfin, dans le match des mal classés, Istres, quatorzième, a disposé de Nancy (32-30), seizième et relégué en Proligue.

HANDBALL - LIQUI MOLY STARLIGUE / 30EME JOURNEE
Mercredi 8 juin 2022
Cesson-Rennes - Dunkerque : 26-23
Chambéry - Saran : 38-25
Chartres - Saint-Raphaël : 36-33
Istres - Nancy : 32-30
Limoges - Nîmes : 36-39
Nantes - Toulouse : 32-18
Aix - Montpellier : 33-36
PSG Handball - Créteil : 38-33

Vos réactions doivent respecter nos CGU.