Ligue Europa (J1) : Nantes se paie l'Olympiakos

Ligue Europa (J1) : Nantes se paie l'Olympiakos©Media365
A lire aussi

Jean-Charles Danrée, Media365, publié le jeudi 08 septembre 2022 à 23h15

Le FC Nantes a signé un succès de prestige contre l'Olympiakos pour ses débuts en Ligue Europa, ce jeudi soir (2-1).



C'est dans une atmosphère des grands soirs que le FC Nantes retrouvait l'adrénaline de l'Europe, ce jeudi, avec une affiche alléchante contre l'Olympiakos. Un ticket que les hommes d'Antoine Kombouaré avaient composté au printemps dernier, suite à leur sacre en Coupe de France. Les Canaris endossaient évidemment un costume d'outsider contre un adversaire beaucoup plus rodé à ces hautes altitudes, mais ils ont déjoué les pronostics en proposant un cocktail admirable, fait de solidarité, de ténacité et d'intelligence dans la gestion des événements.

Nantes n'a rien lâché !

Il fallait emballer ce match. Porté par son public, le FCN a livré une prestation de haute voltige. Et il n'y avait pas de hasard à ce qu'il prenne l'avantage dans ce match, fort d'un premier acte très abouti. Blas, clairvoyant passeur, a mis Mohamed sur orbite avant l'ouverture du score de la recrue estivale (1-0, 32e). Quelque part, l'Olympiakos n'avait rien proposé de transcendant. Et c'est sur une action rocambolesque que les Grecs sont revenus au score, à l'entame du second acte, sur un but contre son camp de Moutoussamy après une sortie ratée de Lafont (1-1, 50e).

Tout était à refaire. Mais il n'y avait pas de quoi décourager ces Canaris morts de faim. Au cours d'une dernière demi-heure épatante, les Nantais ont été récompensés. Après un but de Guessand refusé suite à une position de hors-jeu de Mohamed (82e), le même Guessand a placé une tête opportuniste à la réception d'un centre de l'inévitable Blas, faisant exploser la Beaujoire sur le fil (2-1, 90e+3). Instant de délivrance pour des Nantais à la hauteur de l'événement. Cela promet pour la suite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.