Man Utd - Ten Hag : ''Je ne vois pas Ronaldo malheureux''

Man Utd - Ten Hag : ''Je ne vois pas Ronaldo malheureux''©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 05 octobre 2022 à 17h53

A la veille d'une rencontre de Ligue Europa à Chypre, Erik ten Hag, l'entraîneur de Manchester United, a évoqué le cas de Cristiano Ronaldo en conférence de presse mercredi. 

Il avait le visage des mauvais jours dimanche. Et pour cause, Cristiano Ronaldo a non seulement démarré le traditionnel derby mancunien en tant que remplaçant (un nouveau statut cette saison) mais il a surtout vécu l'intégralité de la rencontre sans entrer en jeu (un fait rare). Le choix peut se comprendre d'un point de vue sportif tant le buteur de 37 ans est à la peine cette saison, tant les Skyblues imposent à leurs adversaires un rythme effréné (en témoigne cette lourde défaite 6-3 des Red Devils), mais il interroge forcément quant à la nouvelle vie du quintuple Ballon d'Or.

Ce mercredi, trois jours plus tard, il était encore question pour Erik ten Hag d'éloigner toute polémique concernant CR7 et ce malgré une question particulièrement bien ciblée d'un journaliste britannique : "Si Ronaldo est malheureux, quel sens cela a de le conserver au club ?" "Je ne le vois pas malheureux, a rétorqué l'entraîneur néerlandais à la veille du match à C3 sur le terrain d'Omonia. Il est heureux, il s'entraîne bien, il en profite. Tout le monde s'entraîne bien, il y a un bon esprit."


Ten Hag, des attentes très claires

L'argumentation porte ainsi sur l'attitude de Ronaldo à l'entraînement, et plus largement sur son bien être en tant que joueur de Manchester United, mais Ten Hag reconnaît aisément les difficultés face auxquelles il place son joueur de 37 ans. "Cristiano est un compétiteur, comme vous le savez, tous. Il n'est pas heureux quand il ne joue pas", a concédé Ten Hag au sujet d'un joueur qu'il n'a titularisé qu'une seule fois cette saison en Premier League : lors d'un cinglant (et très symbolique) revers encaissé sur le pré de Brighton (4-0) à l'occasion de la 2e journée.

Il suffit de lire entre les lignes pour comprendre les reproches adressés par l'entraîneur batave à sa superstar. Sur une question portant sur l'éventuelle contribution de CR7 d'ici la fin de saison, Erik ten Hag a rappelé qu'il voulait des équipiers en son sein : "De nos jours en football, nous devons défendre à 11 et nous devons attaquer à 11. Donc tout le monde doit participer." Une critique à peine implicite et qui rappelle la complexité qui entoure le cas de l'ancien Madrilène. Ronaldo est un footballeur vedette avec un salaire colossal, devenu au fil des années moins mobile, moins impliqué dans le jeu et davantage concentré sur le but adverse. La critique, sérieuse, a toutefois le mérite de ne fermer aucune porte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.