Football - Ligue des Champions RB Leipzig/Paris Saint-Germain après-match

Ajax Amsterdam
Alaschkert Martuni
Atalanta Bergame
Atlético Madrid
Bayern Munich
Benfica
Besiktas
Bodø / Glimt
Borac Banja Luka
Borussia Dortmund
Brøndby
Budućnost Podgorica
CFR 1907 Cluj
Celtic Glasgow
Chakhtar Donetsk
Chelsea
Club Bruges
Connah's Quay
Dinamo Tbilissi
Dinamo Zagreb
Dynamo Kiev
FC Barcelone
FC Flora Tallinn
FC Porto
FC Prishtina
FC Séville
FK Qairat Almaty
Ferencváros
Fola Esch
Galatasaray
Genk
Glasgow Rangers
HB
HJK
Hamrun Spartans
Hibernians Paola
Inter Club Escaldes
Inter Milan
Juventus Turin
Legia Varsovie
Lille
Lincoln Red Imps
Linfield
Liverpool
Ludogorets
Maccabi Haifa
Malmö FF
Manchester City
Manchester United
Midtjylland
Milan AC
Monaco
Neftchi
NŠ Mura
Olympiakos Pirée
Omónia Nicosie
PSV Eindhoven
Paris Saint-Germain
RB Leipzig
Rapid Vienne
Real Madrid
Riga FC
SS Folgore/Falciano
Salzbourg
Shakhtyor
Shamrock Rovers
Sheriff Tiraspol
Shkëndija Tetovo
Slavia Prague
Slovan Bratislava
Sparta Prague
Spartak Moscou
Sporting CP
Teuta Durrës
Valur
Villarreal
Wolfsbourg
Young Boys
Zénith
Étoile rouge de Belgrade
Žalgiris Vilnius
Ligue des ChampionsGroupe A
Red Bull Arena - Arbitre A. Ekberg
  1. 92′ Szoboszlai
  2. 7′ Nkunku
  1. 41′ Wijnaldum
  2. 21′ Wijnaldum
Journaliste : Issner Guillaume

, publié le 3 novembre

Alors que le PSG tenait la victoire à Leipzig, un penalty de Szoboszlai dans le temps additionnel a contraint les coéquipiers de Wijnaldum, auteur d'un doublé, de concéder le match nul (2-2), lors de la 4eme journée de Ligue des Champions. Du coup, Manchester City prend les commandes du groupe A.



A quelques minutes près, le PSG tenait ce mercredi sa qualification pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions. Mais, un penalty concédé dans les arrêts du jeu, le deuxième de la rencontre, leur a été fatal. Les Parisiens ont été rattrapés sur le fil par Leipzig (2-2), alors que les opportunités de break n'ont pas manqué. Le partage des points n'est cependant pas illogique sur l'ensemble du match.

Encore un retard à l'allumage du PSG

L'équipe de Pochettino a de nouveau livré une prestation insuffisante au niveau du contenu. Elle a pensé pouvoir encore s'en sortir malgré ces difficultés, mais une erreur de Presnel Kimpembe dans le temps additionnel lui a couté cher (90eme+1). Si le second acte a été plutôt correct des Parisiens, on ne peut pas en dire autant du premier. Mener au score à la pause relevait même du miracle.

Le scénario du match aller était parti pour se répéter, avec une formation de Leipzig beaucoup plus conquérante à l'entame. Les Allemands ont ouvert le marque par le biais de Christopher Nkunku, qui d'une tête victorieuse de près prolongeait la tradition des ex-Parisiens buteurs contre leur ancien club (8eme). Ça faisait 1-0 et ça aurait pu faire 2-0 peu après, mais André Silva a vu son penalty être stoppé par Gianluigi Donnarumma (12eme). L'arrêt du gardien italien s'est avéré être un tournant.

Wijnaldum sauve les apparences

A la 21eme minute, et sur ce qui était quasiment leur première incursion dans la surface adverse, les Parisiens égalisaient. Georginio Wijnaldum profitait de sa position avancée sur le terrain pour venir cueillir un centre de Mbappé au premier poteau. Le Néerlandais égalisait pour son équipe. Et, six minutes avant la pause, c'est encore lui claquait le second (39eme). Sur une remise de la tête de Marquinhos, il plaçait lui-même un coup de casque, trompant la vigilance de Gulacsi.

Sans vraiment le mériter, le PSG menait donc 2-1 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, la copie des Franciliens n'a pas été beaucoup plus reluisante. Mais, au moins, ils ont su resserrer le verrou derrière et retrouver un certain équilibre pour ne pas trop subir. Leurs opposants ne retrouvaient dès lors plus les boulevards dont ils bénéficiaient au début. Ainsi, dans le jeu, Donnarumma n'a plus eu à intervenir.

Mbappé n'était pas dans un grand jour

Paris n'a pas été inquiété, mais Paris a regretté amèrement de ne pas avoir enfoncé le clou. Il y a eu plusieurs occasions de tuer le match. Elles ont été gaspillées essentiellement par Kylian Mbappé. L'international tricolore était dans un mauvais soir, ratant deux duels contre le portier de Leipzig (47eme et 64eme) et envoyant une autre frappe au-dessus du cadre (52eme). Une inefficacité aux conséquences fâcheuses et que le Bondynois ne manquera certainement pas de ressasser.

Paris engrange un point au lieu de trois. Le nul enregistré le relègue à la 2eme place de son groupe derrière Manchester City, et le maintient à la portée du 3eme. Le prochain match contre les Anglais sera donc très important et il sera interdit de se louper.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.