Villarreal : Emery relativise la défaite à Liverpool

Villarreal : Emery relativise la défaite à Liverpool©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 28 avril 2022 à 09h57

Bien que battu par Liverpool (0-2), Unai Emery préfère relativiser le revers de Villarreal et reste positif en vue de la demi-finale retour de la Ligue des Champions.



Il n'y a pas eu photo mercredi soir lors de la deuxième demi-finale aller de la Ligue des Champions. Ultra-dominateur sur sa pelouse d'Anfield, Liverpool s'est aisément imposé devant Villarreal (2-0) même si cela a pris le temps. Contrôlant les assauts britanniques, le Sous-Marin jaune avait rejoint les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0). Avant de craquer en deux minutes au retour des vestiaires (53eme, 55eme) sur un but contre son camp du défenseur Estupinan et une autre réalisation de l'implacable Sadio Mané.

Emery : « Ça aurait pu être pire »


Unai Emery, l'entraîneur de Villarreal, a reconnu la supériorité adverse. « Ils ont été meilleurs que nous sur les 90 minutes. On voulait se créer de meilleures occasions et défensivement il fallait qu'on travaille beaucoup. On devait récupérer la balle et la garder pour aller en contre. On voulait ne pas être tout le temps sous pression, remonter un peu le ballon pour ne pas être sur notre but, les aspirer dans notre moitié de terrain pour partir dans leur dos, mais on ne s'est créé aucune occasion, on ne s'est pas approché de leur but. Le 2-0 est un résultat clair, mérité. Mais ça aurait pu être pire », a concédé l'ancien coach du PSG sur Movistar +.

« On est toujours en vie »

Malgré le résultat négatif, il n'y a après tout que deux buts de différence et le technicien espagnol reste positif en vue du match retour. Et on sait que Villarreal a sorti aux tours précédents le Bayern Munich et la Juventus Turin. « 2-0 nous laisse une chance avec une autre prestation à domicile, on est toujours en vie, relève Emery. Je suis impatient de commencer à préparer le retour et je veux montrer qu'on est capable de leur poser des problèmes. (...) Il faut accepter ce qui est arrivé ce soir (mercredi) et rester optimiste sur le fait que, sur les 90 minutes la semaine prochaine, on saura créer du danger en utilisant les matchs contre la Juve et le Bayern. » Villarreal recevra Liverpool dans six jours, mardi. Auparavant, le club espagnol se rendra à Alavés en Liga.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.