PSG : Zaïre-Emery, retour express

PSG : Zaïre-Emery, retour express ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 décembre 2023 à 16h59

Alors qu'il ne devait rejouer qu'en 2024 après sa blessure à la cheville avec les Bleus, Warren Zaïre-Emery est entré en jeu contre Nantes et devrait être titulaire à Dortmund, où le PSG joue sa survie en Ligue des champions.


On pensait son année terminée. Le 18 novembre dernier, lors de la victoire historique - par son ampleur - des Bleus contre Gibraltar en qualifications de l'Euro 2024 (14-0), Warren Zaïre-Emery n'était resté qu'un gros quart d'heure sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Le temps d'ouvrir son compteur pour sa toute première sélection, mais aussi de prendre un vilain tacle sur la cheville en marquant, le contraignant à sortir. Le PSG avait ensuite annoncé que son jeune milieu de terrain (17 ans) resterait "en soins" jusqu'à la fin de l'année 2023. Un pronostic assez pessimiste de la part du club parisien, qui ne s'y est plus risqué depuis, notamment pour la blessure à l'épaule de Fabian Ruiz, pour qui aucune durée d'indisponibilité n'a été communiquée. « WZE » a lui récupéré beaucoup plus vite que prévu de cette entorse à la cheville droite et a même pu rejouer ce week-end.

Déjà indiscutable, et indispensable

Lors du match difficilement remporté contre Nantes samedi soir au Parc des Princes (2-1), Luis Enrique avait décidé de titulariser Marquinhos, absent lors des trois dernières rencontres des champions de France, avant de le sortir à l'heure de jeu. C'est également le moment choisi par l'entraîneur espagnol pour faire rentrer sa pépite du milieu, pour disputer la dernière demi-heure. Lancé par Christophe Galtier l'an dernier, Zaïre-Emery est devenu un titulaire indiscutable, et indispensable, sous les ordres de Luis Enrique, lui qui est encore entré dans l'histoire en devenant le plus jeune joueur à délivrer trois passes décisives en Ligue des champions. Et alors que le PSG joue sa survie dans la compétition mercredi à Dortmund, son entraîneur semble bien décidé à le titulariser, alors qu'il sera privé d'un autre de ses éléments majeurs, Ousmane Dembélé, suspendu. Ce qui est certain, c'est que le « titi » de Montreuil ne risque pas de trembler en Allemagne. Car comme le dit son sélectionneur Didier Deschamps, il a "cette maturité qui n'est pas une question d'âge. On l'a ou pas, ça ne s'achète pas au supermarché."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.