L'arrêt des buts à l'extérieur, ça change quoi ?

L'arrêt des buts à l'extérieur, ça change quoi ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 15 février 2022 à 12h16

Alors que l'UEFA a aboli la règle des buts à l'extérieur, en quoi cette décision va-t-elle impacter la phase finale de la Ligue des champions, qui commence mardi ?



Une véritable révolution. De 1965 à 2021, les coupes européennes étaient régies par la règle du but à l'extérieur, parfois appelée « la règle du but qui compte double ». Lors des matchs aller-retour, en cas d'égalité sur les deux rencontres, c'est l'équipe qui avait inscrit le plus de buts sur le terrain de son adversaire qui obtenait sa qualification. Une règle abolie en juin par l'UEFA. Et l'AS Monaco a été l'une des premières victimes de cette nouvelle donne, lors des barrages de la Ligue des champions, au mois d'août. Battus 1-0 à Louis-II par le Shakhtar Donetsk lors du match aller, les joueurs du Rocher menaient 2-1 en Ukraine au retour à la fin du temps réglementaire. Ce qui, jusqu'à la saison dernière, leur aurait permis de se qualifier. Mais avec la nouvelle règle, les deux équipes, à égalité sur l'ensemble des deux matchs, avaient dû en passer par une prolongation. Et c'est le Shakhtar qui en était sorti vainqueur grâce à un but contre son camp de Ruben Aguilar.

Une seule prolongation en 2020-2021

Et cela risque d'être l'une des principales conséquences de cette nouvelle règle : les prolongations devraient être beaucoup plus fréquentes. La saison dernière, il n'y en avait qu'une sur toute la phase finale de la Ligue des champions : lors du huitième de finale entre le FC Porto et la Juventus (2-1, 2-3), avec des Portugais passant grâce aux buts à l'extérieur. Et seul un autre affrontement avait vu la qualification d'une équipe via cette règle désormais abolie : celui entre le PSG et le Bayern Munich, avec des Parisiens vainqueurs 3-2 en Bavière puis battus au Parc des Princes au retour (0-1). Des résultats qui donneraient lieu aujourd'hui à une prolongation. Reste, aussi, à voir comment cela affectera les stratégies des équipes, notamment pour le début des huitièmes de finale de la C1, avec PSG-Real Madrid en vedette mardi soir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.