Bordeaux : Une amende pour le supporter ayant agressé un joueur de Rodez

Bordeaux : Une amende pour le supporter ayant agressé un joueur de Rodez ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 28 novembre 2023 à 08h54

Le supporter bordelais ayant agressé Lucas Buades en juin dernier lors du match face à Rodez a écopé d'une simple amende de 2 000 euros et d'une interdiction de stade de deux années.


"Tout ça pour ça". Avocat de Marc, ce supporter des Girondins âgé de 45 ans qui avait agressé Lucas Buades, le joueur de Rodez, lors du match de Ligue 2 entre les deux équipes le 2 juin dernier, Me Hubert Hazera, interrogé par Le Parisien, s'est réjoui du verdict, relativement clément, du tribunal correctionnel de Bordeaux lundi. Car le geste de son client, qui avait entraîné l'interruption définitive de cette rencontre, décisive pour la montée en Ligue 1 des Girondins, lui vaut d'être simplement condamné à deux amendes de 1 000 euros, la première pour intrusion sur l'aire de compétition, puisqu'il était descendu au bord du terrain pour agresser le Ruthénois, et la deuxième pour violences légères, Buades ayant ensuite eu les symptômes d'une commotion cérébrale d'après plusieurs médecins.

"Un excès de passion"

"C'est un excès de passion, je me suis dit que la montée était terminée. Mon but c'était de (leur) dire : Ne restez pas là. Je me suis peut-être un peu pris pour un stadier, a raconté à la barre ce membre historique des Ultramarines, le principal groupe d'ultras bordelais. Je regrette d'être descendu de la tribune, c'est certain, je n'ai pas voulu être violent." Aucune vidéo ni aucune photo n'a toutefois pu établir avec certitude qu'il avait bien touché Buades, mais son geste a bien provoqué la chute de deux joueurs de Rodez, dont Buades, qui a été la cible de "6 000 à 7 000" messages menaçants selon son avocate, Me Karine Shebabo. La préméditation n'a pas été retenu contre Marc, ses avocats expliquant que "seules deux secondes s'écoulent entre le changement de direction de Buades et le moment où Marc sort de la tribune". Et alors que les Girondins, Rodez et son joueur ainsi que la Ligue de football professionnel s'étaient constitués parties civiles, le supporter devra verser un euro de dommages et intérêts aux deux clubs et à la LFP, 500 euros à Buades et participer aux frais de justice des quatre parties civiles, à hauteur de 800 euros chacune. Et il a déjà commencé à purger sa peine de deux ans d'interdiction de stade l'été dernier. Tout ça pour ça, donc...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.