Metz : Antonetti s'en prend à Cardinale

Metz : Antonetti s'en prend à Cardinale©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 10 janvier 2021 à 16h00

Echange très tendu lors de Metz - Nice (1-1) samedi soir en Ligue 1, entre Frédéric Antonetti, l'entraîneur des locaux, et Yoan Cardinale, le 2eme gardien niçois, avant le penalty accordé aux Aiglons.



Décidément, Frédéric Antonetti n'a pas changé. En effet, lors de la rencontre opposant Metz à Nice samedi (1-1), lors de la 19eme journée de Ligue 1, l'entraîneur mosellan s'en est pris à Yoan Cardinale, le gardien remplaçants des Aiglons. Alors que ce dernier réclamait un penalty pour une faute de main de Kiki Kouyaté, le Corse n'a pas du tout aimé son attitude et l'a fait savoir vertement. « Explique-moi ce que tu as vu de là. Et ferme-là ! Espèce de bidon que tu es ! Espèce de bidon ! Oh ! Il a tout vu de là ! Putain moi ça me tue les équipes comme ça. Qu'est-ce que tu as vu toi ? Va dans le kop sud toi, au lieu d'être joueur. Va dans le kop sud, c'est ta place ! Espèce de cloche ! T'es la risée de la France ! Va t'acheter un cerveau ! Va ! Tu discutes avec moi ? Je ne vais pas m'abaisser à ça ! », a ainsi lancé Antonetti à Cardinale, lors d'une scène captée par Téléfoot.

« Le public couvrira tous ces bruits malsains »

Malheureusement pour ce dernier, Hamel a bien sifflé penalty pour Nice, après avoir vainement tenté de calmer l'entraîneur de Metz, « J'attends avec impatience que le public revienne. Parce que pour un entraîneur comme moi qui a 60 ans, c'est insupportable que les bancs de touche veuillent arbitrer. C'est insupportable ! Comment un joueur qui est dans les tribunes peut dire qu'il y a penalty ou pas ? C'est ce que je lui ai dis, qu'est-ce que t'as vu ? Il faisait que gueuler comme un veau. Qu'est-ce que t'as vu ? Alors, j'ai gueulé plus que lui. Ca devient insupportable, qu'est-ce que t'as vu... Même quand c'est pour nous, je ne réclame pas. Il regarde la vidéo, il siffle penalty, il siffle penalty et puis voilà, on s'en fout. Ca devient insupportable. J'attends avec impatience que le public revienne. Comme ça, ça couvrira tous ces bruits malsains », a finalement expliqué Antonetti, en conférence de presse, dans des propos recueillis par France Bleu Moselle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.