Lille : Bielsa tacle Campos aux prud'hommes

Lille : Bielsa tacle Campos aux prud'hommes©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le samedi 13 février 2021 à 12h50

Vendredi, aux prud'hommes de Lille, Marcelo Bielsa, l'ancien entraîneur du LOSC, n'a pas mâché ses mots au sujet de Luis Campos, l'ex-conseiller de Gérard Lopez, alors que l'Argentin réclame plus de 19 millions d'euros à son ancien club.



Aux prud'hommes de Lille, Marcelo Bielsa a contre-attaqué. Licencié en 2017 pour faute grave, l'ancien entraîneur des Dogues a pu donner sa version des faits, vendredi en visioconférence, alors qu'il réclame plus de 19 millions d'euros à son ancien employeur. « Je ne veux pas parler du fait de savoir si j'ai commis une faute grave ou pas, ou si mon attitude rentre dans les clauses du contrat ou pas... Je veux raconter les vrais motifs pour lesquels j'ai été licencié et je veux vous raconter le harcèlement que j'ai subi lors des mois de septembre et octobre afin de me déstabiliser pour me pousser à la démission, saboter ma gestion et faire obstacle à mon travail, et dégrader mon autorité », a dans un premier temps expliqué l'Argentin, pendant qu'un interprète traduisait ses propos, dans des propos recueillis par L'Equipe.

« Impossible de parler de football avec Campos »

Alors qu'il a largement dépassé son temps de parole, Bielsa s'en est notamment pris à Luis Campos, l'ex-conseiller de Gérard Lopez, le désormais ancien président du club nordiste. « Campos n'a jamais voulu m'aider. C'était impossible de parler de football avec Campos, il ne parlait que de la partie commerciale, les agents de joueurs, les prix, les pourcentages, les commissions... Ca ne l'intéressait pas de parler de football, a notamment lâché l'actuel entraîneur de Leeds en Premier League. Nous avons travaillé ensemble avec Luis Campos sur le recrutement. Il m'a proposé une liste de 33 joueurs, soit trois par poste, et on s'est mis d'accord sur les choix. Mais aucun des 33 joueurs prévus n'est venu au LOSC. Il a fallu chercher une 4eme, puis une 5eme, voire une 8eme option... Tout a été très désordonné. À la fin, Campos ne connaissait que le nom des joueurs qu'il proposait. » Désormais, rendez-vous normalement le 2 juillet prochain pour la décision des prud'hommes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.