Que deviens-tu, Francis Gillot ?

Que deviens-tu, Francis Gillot ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 30 septembre 2022 à 21h32

De 2005 à 2014, Francis Gillot a été sans interruption un des entraineurs qui comptaient en Ligue 1, de Lens à Bordeaux en passant par Sochaux. Pas un hasard, et surtout un signe d'intelligence de la FFF, que de l'avoir recruté.



On l'a laissé entraîneur flamboyant du côté de Lens, Sochaux puis Bordeaux, où il a remporté la Coupe de France en 2013. Francis Gillot, resté dans les mémoires des supporters de ces trois clubs phares du football français, plus pour ses idées de jeu jamais démenties que pour des titres, a eu moins de réussite par la suite en Chine (Shanghai Shenhua en 2015) puis à Auxerre où il n'est resté que 17 matchs en 2017. Moins de deux ans plus tard, exactement le 1er juillet 2019, Francis Gillot a été nommé à la DTN, entraîneur national en charge de la formation des cadres et plus particulièrement du suivi du BEPF (Brevet d'entraîneur professionnel de football). Il prenait alors la suite de Guy Lacombe, autre illustre coach de Ligue 1 qui est parti en retraite.

C'est Francis Gillot qui a notamment formé Franck Haise, son successeur du moment qui marche sur l'eau au Racing Club de Lens. "Avec Franck Thivillier et Lionel Rouxel, on s'occupe de ce dernier diplôme nécessaire pour entrainer dans les trois premières divisions nationales. On a treize modules pendant un an, on est une dizaine de coachs à Clairefontaine ou on va dans les clubs pour accompagner les entraîneurs." Lorsqu'il regarde dans le rétro, le technicien de 62 ans estime avoir atteint sa plénitude sur le banc des Girondins, comme il le confiait l'an passé à Webgirondins.com : "J'ai trouvé mon bonheur à Bordeaux, j'étais très heureux et ça s'est très bien passé. J'ai gardé ma maison là-bas, c'est un club et une région que j'adore."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.