OM : L'appel au calme de Harit

OM : L'appel au calme de Harit ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le mercredi 06 décembre 2023 à 00h18

Amine Harit a lancé un appel au calme avant la rencontre entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais qui doit se tenir mercredi soir à l'Orange Vélodrome.



Avant la tenue de l'affiche OM-OL, il a évidemment été question des violences actuelles dans le football lors de la conférence de presse de l'OM à l'Orange Vélodrome, qui accueillera mercredi (21h00) le match qui aurait initialement dû se disputer le 29 octobre dernier. Présent face aux journalistes, Amine Harit a ainsi lancé un appel au calme à l'égard des supporteurs. « J'espère que tout se passera pour le mieux », a exprimé le milieu de terrain offensif qui espère qu'il n'y aura aucun incident cette fois au niveau des supporters. Entre fans adverses, en tout cas, cela devrait a priori être le cas puisque le déplacement des supporters lyonnais a été interdit.

Harit : « Il faut que les gens viennent dans une optique de faire la fête et pas dans une optique de violence »

« Le report du match, ce sont des choses regrettables. On sait que les vrais supporters de l'OM ne véhiculent pas cette image. Ce qui a pu se passer donne une mauvaise image du club. J'espère que ce sera un jour de fête pour les supporters, pour le club, pour les joueurs, a poursuivi le Marocain. Le football est un sport qui donne du plaisir aux gens. Il faut que les gens viennent dans une optique de faire la fête et pas dans une optique de violence. » Alors que la ministre des sports Amélie Oudéa-Castera veut un moratoire sur les déplacements des supporters, Harit trouverait « dommage » que les autorités interdisent systématiquement les voyages des fans adverses.

« Pour nous, c'est vital d'avoir des supporteurs dans le stade, que ce soit à domicile comme à l'extérieur. Si ça continue comme ça, des choses vont être mises en place et ne seront pas cool pour les joueurs et les supporters. Il y a énormément à perdre à en arriver là, donc j'espère que chacun aura une prise de conscience », a lâché Amine Harit, élément apprécié par Gennaro Gattuso qui espère lui aussi ne pas avoir à déplorer de nouveaux incidents, mercredi dans le cadre du match entre les deux grands rivaux. « J'aimerais leur dire que le match de demain (mercredi) doit être une fête. On a vu ce que c'était de jouer contre Rennes sans nos ultras, on ne veut pas que ça se reproduise. On ne veut pas de bordel. Ça doit être une fête et ils le savent. Je suis sûr que ça se passera bien », a confié l'Italien devant la presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.