Nantes - Kombouaré : "Je suis sorti de mon match"

Nantes - Kombouaré : "Je suis sorti de mon match"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 24 octobre 2021 à 12h55

La passe d'armes a été houleuse samedi entre Antoine Kombouaré et Pascal Gastien, après l'expulsion à Nantes du Clermontois Johan, qui est aussi le fils de l'entraîneur. Retour sur l'affaire qui a perturbé le coach des Canaris.



La tension est montée de plusieurs crans samedi entre Antoine Kombouaré et Pascal Gastien, à la demi-heure de jeu entre Nantes et Clermont (2-1). Johan, le milieu de terrain auvergnat et fils du coach, a été exclu pour avoir craqué face à Girotto. L'entraîneur nantais s'est alors approché de son homologue pour s'émouvoir de la façon dont son fils lui avait parlé en sortant du terrain, ce à quoi Pascal Gastien a répondu : "Il n'a pas à faire ça, mais je sais que vous le ciblez !"

Gastien : "Il n'a pas été très sympa, mais c'est entièrement ma faute"

Ce qu'il ne fallait évidemment pas dire à Antoine Kombouaré, qui a alors qualifié son collègue de "malade" : "Jamais je ne ferai ça !" Le technicien des Canaris n'a ensuite cessé de s'énerver puis a frôlé l'expulsion, tant le quatrième arbitre n'arrivait plus à le contenir. A la fin du match, Pascal Gastien est revenu vers lui afin de s'excuser encore, mais la pilule avait visiblement toujours du mal à passer chez le Kanak, qui connaît bien son adversaire du jour - et depuis longtemps - puisqu'il l'a même qualifié avant la rencontre de "très bon copain".


"Il n'a pas été très sympa, mais c'était entièrement ma faute et je me suis excusé", répétait encore l'entraîneur de Clermont à l'issue de la partie, admettant donc que l'idée de contrat sur son fils était exagérée : "Je ne cautionne pas ce geste, mais je trouve ce carton rouge très sévère, je n'ai pas trouvé sa réaction extraordinaire." Antoine Kombouaré conclut (pour France Bleu) : "Je n'ai pas été bon, je suis sorti de mon match. J'ai donc adoré le comportement des joueurs. Il y a des mots et des comportements que je n'ai pas aimés, mais la tension est retombée. C'était chaud."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.