LOSC : Genesio ne révolutionnera rien

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 12 juin 2024 à 21h00

Présenté en tant que nouvel entraîneur du LOSC, Bruno Genesio ne cherchera pas à révolutionner les choses mais plutôt à s'inscrire dans la continuité du très bon travail effectué par Paulo Fonseca et son staff lors des deux dernières saisons.

Au LOSC, il n'y aura pas de révolution. Après 2 saisons à développer un football attractif sous Paulo Fonseca, l'ambition sera vraisemblablement la même avec Bruno Genesio, qui s'est engagé jusqu'en 2026 avec le club nordiste. Courtisé, l'ancien entraîneur du Stade Rennais a opté pour le projet du LOSC pour de multiples raisons. "Plusieurs éléments m'ont motivé : l'évolution sportive du club, sur une phase ascendante, notamment avec un titre de champion obtenu il y a trois ans, mais aussi et surtout la dimension humaine. Je pense que les relations entre les gens sont primordiales. C'est ce que j'ai ressenti très tôt dans les échanges avec le président. C'est un point essentiel pour mon épanouissement et ma réussite", a-t-il avancé, ce mercredi lors de sa présentation, dans des propos relatés par L'Equipe.

"Faire au moins aussi bien voire mieux que Paulo"

Désireux de s'inscrire "dans la continuité du travail très bien fait par le staff précédent, en termes de jeu et de résultats", Genesio apportera tout de même sa "touche propre" aux Dogues. Tandis qu'il pourrait perdre Leny Yoro et Jonathan David - les deux joueurs ayant un bon de sortie pour cet été - le technicien a fixé l'objectif d'être européen chaque année, et surtout celui d'atteindre la phase de groupe de la Ligue des champions tandis que le club devra passer par les barrages, dès le 7 août prochain. "C'est le plus haut niveau que vous pouvez atteindre et tout le monde l'espère. C'est notre objectif essentiel du début de saison", a souligné le nouvel entraîneur du LOSC, qui a assuré ne ressentir aucune pression concernant le fait de succéder à Paulo Fonseca.

Ce dernier, qui devrait s'engager en faveur de l'AC Milan jeudi, a su briller à Lille, et c'est une chance plus qu'autre chose pour le nouvel arrivant. "Je parlerai de chance plus que d'une pression négative. Dans le sport de haut niveau, ce qui compte, c'est de gagner. Nous allons travailler tous ensemble pour faire au moins aussi bien voire mieux que Paulo", a indiqué un Genesio motivé par sa nouvelle réalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.