Ligue 1 (J9) : Un nul qui n'arrange ni Dijon ni Lorient

Ligue 1 (J9) : Un nul qui n'arrange ni Dijon ni Lorient©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le dimanche 01 novembre 2020 à 16h51

Au terme d'un match verrouillé et très pauvre en occasions, les Dijonnais et les Lorientais ne sont pas parvenus à se départager (0-0). Ce résultat est une contre-performance pour les deux équipes qui avaient pourtant besoin de points.

Les trois minutes supplémentaires données par M. Petit étaient bien insuffisantes tant il aurait fallu au moins quatre-vingt-dix de plus pour réussir à départager les deux formations. Pourtant en grand manque de points avant ce match comptant pour la 9eme journée de Ligue 1, Dijon (20eme) et Lorient (17eme) n'ont absolument pas enrayé leur série négative respective. Face à un adversaire victorieux seulement une fois sur ses sept derniers matchs, les hommes de Stéphane Jobard auraient pu, auraient dû mettre les bouchées doubles pour s'offrir leur premier succès de la saison, eux qui restent sur six défaites et deux nuls. En face, les Bretons de Christophe Pélissier, défaits à Marseille (1-0) la semaine dernière, pouvaient définitivement mettre la tête de leur adversaire sous l'eau et s'offrir une bouffée d'oxygène alors qu'ils n'ont qu'un point d'avance sur la zone rouge. Mais aucune des deux équipes n'a mis les ingrédients nécessaires pour remporter ce match.

Le penalty aurait pu tout changer

Il est bien difficile de trouver quelque chose à se mettre sous la dent en première période tant le niveau technique était faible. Mais il convient d'accorder à Dijon le bénéfice de l'envie. Dans le premier acte, à défaut de se montrer extrêmement dangereux, les Dijonnais ont été bien en place et ont fait circuler correctement le ballon avec de belles intentions. Mais la technique choisie par les Morbihannais a empêché toute incursion dans la surface de réparation de Paul Nardi. Résultat : aucune occasion à mettre au crédit du DFCO ni même du FCL qui a longtemps « subi » avant de se mettre véritablement à jouer.

Les coéquipiers de Jérémy Morel ont mis un peu plus le pied sur le ballon en fin de première période sans parvenir à mettre plus de danger. Au retour des vestiaires et alors qu'on commençait à piquer du nez, Armand Laurienté côté lorientais, rentré à la mi-temps à la place de Terem Moffi, a profité d'un excellent ballon plein axe pour défier Saturnin Allagbé. Ce dernier en sortant de son but, a freiné avec sa main la course du nouvel entrant qui s'est écroulé. Penalty, a indiqué Monsieur Petit. Yoane Wissa, auteur de quatre buts depuis le début de la saison, a manqué son tir qui a trouvé la base du poteau droit (55eme).

Une fin de match dijonnaise

Comme si le penalty manqué par les Lorientais avait réveillé les Dijonnais, ceux-ci se sont mis à jouer, pensant peut-être qu'il y avait un coup à faire. Mais, malgré la bonne volonté des joueurs de la Côte-d'Or, les imprécisions de ce match ont également concerné les occasions de but. À la 78eme, on comptait qu'un seul tir cadré... La fin de match a plutôt été pour les locaux mais ni Mama Baldé (79eme) ni Mounir Chouiar (81eme) n'ont trouvé la faille. Le premier cité a tenté, dans les arrêts de jeu, un ultime tir flottant en direction de Nardi mais cela est passé une nouvelle fois à côté. D'un point de vue comptable, ce résultat, au terme d'un match très poussif et faible techniquement est une très mauvais opération pour Dijon et Lorient. Les Bretons peuvent regretter leur penalty manqué mais ils n'ont rien proposé d'autre alors que Dijon a su montrer (un peu) plus, au moins dans l'envie. Malheureusement ça ne fait pas tout, et c'est bien dommage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.