Ligue 1 : Dembélé, Bamba, Ramos... Les tops/flops de Lorient - PSG

Mathieu Warnier, Media365 : publié le mercredi 24 avril 2024 à 21h35

Découvrez nos tops et nos flops après la victoire du Paris Saint-Germain sur la pelouse de Lorient (1-4) lors d'un match en retard de la 29eme journée de Ligue 1.

Les tops

Dembélé efficace comme jamais

Ousmane Dembélé est sans doute dans la meilleure forme de sa carrière. Buteur lors des deux manches face au FC Barcelone en Ligue des champions, l'ailier international français a une nouvelle fois fait parler la poudre ce mercredi à Lorient. Premier buteur de la rencontre avant de donner un peu plus de tranquillité aux siens à l'heure de jeu, l'ancien joueur du Barça a inscrit au moins un but lors de chacune de ses trois dernières sorties sous le maillot du club de la capitale. Une performance qu'il n'avait plus réalisé depuis... neuf ans alors qu'il évoluait encore sous les couleurs de Rennes. Alors que le PSG aborde les matchs les plus importants de sa saison, « Dembouz » confirme qu'il faudra compter sur lui.

Mbappé ajoute enfin le Moustoir à son tableau de chasse

C'était presque une anomalie. Alors qu'il a débuté en Ligue 1 il y a maintenant un peu plus de huit ans, Kylian Mbappé n'avait jamais pu célébrer un but sur la pelouse du Stade du Moustoir. Le natif de Bondy a attendu ce qui devrait être sa dernière visite dans le Morbihan pour y parvenir sur un geste loin d'être académique après un centre inspiré de Nuno Mendes. Pour fêter l'événement, celui qui portait ce mercredi le brassard de capitaine en l'absence de Marquinhos y est allé de son doublé en toute fin du temps réglementaire. Kylian Mbappé va ainsi pouvoir quitter la Ligue 1 avec la satisfaction n'avoir marqué de son empreinte toutes les enceintes dans lesquelles il a évolué.

Bamba, seule éclaircie lorientaise

Le déclic attendu par Régis Le Bris a eu lieu. Muet depuis sa réalisation à Rennes le 3 mars dernier, Mohamed Bamba a su tirer le maximum d'une certaine déconcentration de l'arrière-garde parisienne pour redonner un peu le sourire aux supporters des Merlus à l'approche du dernier quart d'heure. Un septième but cette saison en championnat qui, malheureusement, restera anecdotique au vu du résultat de la rencontre et de ses conséquences pour Lorient.

Les flops

Lorient inquiète de plus en plus

Le spectre d'une relégation en Ligue 2 se rapproche pour Lorient. Cette défaite face au PSG est la quatrième de suite en championnat pour les hommes de Régis Le Bris, qui n'ont plus connu la victoire depuis le 3 mars dernier à Rennes. Au-delà des considérations comptables, c'est dans le jeu que les Merlus inquiètent car ils n'ont que trop peu existé et sollicité un Gianluigi Donnarumma qui a tantôt excellé devant son but, tantôt été en difficulté quand sa défense centrale était moins souveraine. La réception de Toulouse le week-end prochain apparaît déjà comme le match de la dernière chance dans la course au maintien.

Ramos puis Kolo Muani dans le dur

Si Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé ont brillé ce mercredi au Moustoir, on ne peut pas dire la même chose de Gonçalo Ramos. Convaincant le week-end dernier lors de la victoire face à Lyon dans une ligne d'attaque renouvelée, l'attaquant international portugais a été fantomatique dans le Morbihan. Durant l'heure passée sur la pelouse lorientaise, l'ancien joueur du Benfica n'a jamais inquiété Yvon Mvogo. Une contre-performance qui pourrait laisser apparaître comme une incompatibilité avec Kylian Mbappé. Entré en jeu à la place du Portugais, Randal Kolo Muani n'a pas rendu une copie impeccable. L'ancien joueur de l'Eintracht Francfort n'a pas pesé dans les duels, a hésité face au but avec sa seule frappe qui n'a pas attrapé le cadre. Sa prestation est à peine réhaussée par la passe décisive offerte à Kylian Mbappé dans la dernière minute du temps réglementaire.

Zagué encore un peu tendre

A une semaine du match aller contre le Borussia Dortmund, Luis Enrique a pris le parti de gérer le temps de jeu de son effectif avec neuf changements par rapport au onze aligné contre Lyon le week-end dernier. Yoram Zagué en a profité pour obtenir une deuxième titularisation au poste de latéral droit. S'il a été relativement à l'aise quand les Lorientais étaient inoffensifs, il a montré un visage moins engageant quand les Merlus ont décidé de pousser. Il a été trop facilement effacé par Benjamin Mendy sur le but lorientais et a eu du mal à digérer cette action. Néanmoins, pour son jeune âge, il a donné une idée de son potentiel pour l'avenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.