L1 : Golovine, Neymar, Lacazette... Les tops-flops de la 14eme journée

L1 : Golovine, Neymar, Lacazette... Les tops-flops de la 14eme journée©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 07 novembre 2022 à 08h50

Ce week-end, si Belaïli, Neymar et Golovine ont notamment brillé, ce n'est pas le cas de Delaine, Kalimuendo et Lacazette. Retrouvez les tops et les flops de la 14eme journée de Ligue 1.


Les tops

Youcef Belaïli (Brest)

Dans un match important dans la lutte pour le maintien en Ligue 1, l'Algérien a fait énormément de bien à Ajaccio contre Strasbourg (4-2), samedi après-midi. Au Stade François-Coty, le numéro 92 du club corse a marqué deux fois sur penalty (33eme et 40eme) et a également livré une passe décisive à Riad Nouri (45eme+2) pour enfoncer les Alsaciens juste avant la pause. Il aurait même pu s'offrir un triplé mais il a tout de même raté un penalty (63eme).

Neymar (PSG)

Alors que Lionel Messi était absent et Kylian Mbappé moins en vue que mercredi contre la Juventus Turin, Neymar a une nouvelle fois porté le Paris Saint-Germain sur la pelouse de Lorient (1-2). Buteur dès les première minutes (9eme), le Brésilien a ensuite offert à Danilo Pereira le but de la victoire en fin de match ce dimanche (81eme).

Alexandre Golovine (Monaco)

En grande forme ces dernières temps, comme jeudi dernier contre l'Etoile Rouge de Belgrade en Ligue Europa, le Russe l'a encore été dimanche à Toulouse (0-2). Buteur dès les premiers instants de la seconde période (46eme), Golovine a alors mis sur de bons rails Monaco au Stadium, après un premier acte où le "Téfécé" n'avait pas craqué défensivement.

Les flops

Thomas Delaine (Strasbourg)

Après un nul au goût de victoire contre l'OM la semaine dernière, Strasbourg avait idéalement débuté son match à Ajaccio (2-4), grâce à Jean-Ricner Bellegarde (6eme) et Kevin Gameiro (17eme). Malheureusement pour l'équipe de Julien Stéphan, la suite a été bien plus compliquée et Delaine a été l'auteur de deux fautes dans sa surface en première période, qui ont complètement relancé les locaux.

Arnaud Kalimuendo (Rennes)

Alors que Martin Terrier était blessé et donc absent, Bruno Genesio avait décidé de laisser Kalimuendo seul en pointe à Lille (1-1), ce dimanche. Au Stade Pierre-Mauroy, l'ancien attaquant de Lens et du PSG s'est manqué et n'a pas eu le rendement de son coéquipier. Un match à oublier pour lui.

Alexandre Lacazette (Lyon)

Forcément attendu lors de cet "Olympico", Lacazette a déçu ce dimanche soir contre Marseille (1-0). A l'Orange Vélodrome, le capitaine des Gones, comme Moussa Dembélé, a été trop peu trouvé et n'a que rarement inquiété la défense marseillaise et Pau Lopez. Après des débuts réussis avec Laurent Blanc, l'ancien d'Arsenal n'a pas réussi cette fois à porter son équipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.