Bordeaux : Gasset ne voit pas de cas Ben Arfa

Bordeaux : Gasset ne voit pas de cas Ben Arfa©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le mardi 02 mars 2021 à 21h45

Avant la réception du PSG, mercredi soir (21 heures), Jean-Louis Gasset a réfuté l'existence possible d'un cas Hatem Ben Arfa, au sein des Girondins de Bordeaux, alors que le milieu de terrain peine à se montrer décisif.


Onzième de Ligue 1, Bordeaux n'a plus gagné toutes compétitions confondues depuis le 24 janvier, face à Angers (2-1) et a été battu par Metz lors de sa dernière sortie dans le championnat de France. Le tableau n'est pas le plus reluisant alors que le PSG se présentera demain sur la pelouse du Matmut Atlantique (21 heures). Jean-Louis Gasset, le coach des Girondins, avait laissé Hatem Ben Arfa sur le banc face à Metz et a dû s'expliquer sur sa gestion, niant l'existence d'un possible "cas" Ben Arfa. "Vous citez un nom à chaque fois. Vous citez De Préville, vous citez Ben Arfa. Ils sont dans les 18 demain. Ne rentrent en compte que les prestations. C'est mon choix après, de dire s'il est en forme, pas en forme, il est bien dans sa tête, il est mal dans sa tête, pour chaque joueur. Et après, j'essaie de faire l'équipe la plus cohérente possible. Il n'y a pas de cas spéciaux. On parle de nous, ensemble."

"Ce qu'il nous manque, ce sont des joueurs qui ont le goût du sacrifice"

Traversant une saison terne jusqu'ici, Ben Arfa s'était montré plutôt à son avantage lors du match aller face au PSG, le 28 novembre dernier sur la pelouse du Parc des Princes (2-2). Consécutivement à la réception du club de la capitale, Bordeaux affrontera Djion, le 14 mars. Gasset a insisté sur la nécessité de pouvoir s'appuyer sur son groupe, alors que le club ne possède que 8 points de plus que Nîmes, premier barragiste. "J'ai besoin de tout le monde. J'essaye de leur faire comprendre que l'individuel ne prend pas le pas sur le collectif. Tout le monde a intérêt à faire une bonne fin de saison. Il reste onze matchs. Tout le monde a intérêt. Ce qu'il nous manque, ce sont des joueurs qui ont le goût du sacrifice", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.