ASSE : Youssouf catastrophé, Puel s'accroche

ASSE : Youssouf catastrophé, Puel s'accroche©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 05 décembre 2021 à 16h39

Les réactions étaient diverses dans les rangs de l'AS Saint-Etienne dimanche, à l'issue de la déculottée reçue à domicile contre Rennes (0-5, 17eme journée de Ligue 1). Claude Puel s'escrime notamment à faire front, malgré l'évidence.



Zaydou Youssouf, à chaud au coup de sifflet final de la déroute stéphanoise contre Rennes (0-5), était abattu en regardant ses supporters dans les tribunes (sur Prime Video) : "C'est une catastrophe. On est à domicile, ils nous poussent et on prend 5-0, c'est interdit. On n'a pas le droit... Il faut arrêter de parler et mettre tous les ingrédients sur le terrain pour que ça bascule. C'était dur, ça fait vraiment mal." Après une belle période de relance, c'est la troisième défaite d'affilée pour les Verts (à la suite du 1-3 contre le PSG et du 1-0 à Brest), qui occupent à nouveau la lanterne rouge. Claude Puel, lui, essaie de se montrer plus fédérateur : "Le contexte est difficile pour tout le monde, il faudra gérer. Il y avait pourtant beaucoup d'envie avec 20 bonnes premières minutes, mais on n'a pas réussi à matérialiser."

Le coach stéphanois juge que ses joueurs "étaient revenus en seconde période pour faire quelque chose de bien" : "Mais malheureusement, on prend ce quatrième but d'entrée, ça tue le match. Quand on fait une bonne entame, il faut concrétiser parce qu'un petit élément contraire peut tout faire tourner. On s'est liquéfiés." A la demi-heure de jeu, il y avait déjà 2-0 pour Rennes après un doublé de Martin Terrier, qui a frappé en six minutes. "Depuis le début de saison, ce groupe bataille et se relève à chaque fois", continue Claude Puel, encore certain de son fait. "Une nouvelle fois, ce sera le cas. Tout ce qui va contre les joueurs, la direction, le staff et moi-même, ça n'installe pas la sérénité dont les joueurs ont besoin." Allusion à peine voilée aux contestations diverses des supporters, par le biais de banderoles ou de chants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.