Que deviens-tu, Vincent Candela ?

Que deviens-tu, Vincent Candela ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 11 février 2022 à 16h17

Cadre du groupe des champions du monde 1998 et d'Europe 2000, malgré son manque de temps de jeu, Vincent Candela a complètement épousé la vie romaine, quinze ans après la fin de sa carrière de joueur en Italie.



Il y a Francesco Totti, et il y a Vincent Candela. On exagère un peu, bien sûr, mais le latéral gauche français a gardé une immense cote de popularité auprès des supporters de la Roma. Arrivant de Guingamp en 1997, il en a fait les beaux jours jusqu'en 2005 (289 matchs, seize buts) avec le titre de champion 2001 en guise d'apothéose. Cette année-là, il avait même été nommé pour le Ballon d'Or.

"C'est un peu le bordel, ça me correspond. Je connais Rome par coeur"

Il ne se dit pourtant "pas reconnu pour avoir gagné le titre, mais davantage pour ma personnalité et mon rapport à la ville" (pour Le Télégramme) : "Avec Francesco Totti, en 2001, j'étais le seul à y vivre et je suis identifié comme un habitant de la ville. C'est surtout le rapport que j'ai construit à cette ville qui me distingue. J'ai plus vécu à Rome qu'en France, que j'ai quittée à 22 ans. C'est aussi la ville qui m'a vu grandir, comme joueur et en tant qu'homme, surtout. J'y suis devenu père de quatre enfants, Rome m'a beaucoup donné et j'y suis très attaché. Et c'est une ville magnifique, d'art et de culture. C'est aussi un peu le bordel, et moi qui arrive du sud, ça me correspond. Je la connais par cœur."

Animateur incontournable du vestiaire des Bleus champions du monde et d'Europe, le remplaçant attitré de Bixente Lizarazu était aussi et surtout un vrai bon défenseur contre-attaquant, comme son mentor l'y avait déjà habitué. L'instigateur du "I Will Survive" en hymne de l'équipe de France n'a donc jamais quitté la capitale italienne, à qui il rend cet amour totalement partagé. Candela s'est assez vite reconverti dans la restauration, puisqu'il possède un établissement à Montpellier et bien sûr un autre à Rome, en plein coeur du quartier de Trastevere (le plus animé de la ville).


S'il a un temps été évoqué en 2013 comme éventuel adjoint de son pote Laurent Blanc, avant que celui-ci rejoigne finalement le Paris Saint-Germain plutôt que l'AS Roma, Candela a aussi participé au Danse avec les Stars italien en 2014. Toujours consultant pour la chaîne du club, il est associé à Francesco Totti (devenu directeur sportif du club durant deux saisons après sa fin de carrière, de 2017 à 2019) en vue de gérer des carrières de joueur, une idée qu'il n'avait pas pu développer en fin de carrière alors qu'il le souhaitait. Et qui mieux que lui pour gérer les relations avec les supporters, un autre rôle qui lui est dévolu ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.