Bleues : Thiney s'en prend à Diacre

Bleues : Thiney s'en prend à Diacre©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 24 septembre 2021 à 21h20

Ecartée de l'équipe de France depuis 2019, Gaëtane Thiney, actuellement prêtée au Gotham FC, en a remis une couche sur Corinne Diacre, la sélectionneuse de Bleues, lors d'un entretien sur le site French Morning.



A bientôt 36 ans, Gaëtane Thiney est allée de l'autre côté de l'Atlantique pour vivre une dernière belle expérience aux Etats-Unis, au NY/NJ  Gotham FC. Là-bas, la Troyenne en profite également pour travailler pour la Fédération française de football (FFF). « Je suis conseillère technique nationale pour la DTN depuis 2012. J'ai réalisé beaucoup de missions depuis neuf ans, en aidant au développement du foot à l'école par exemple et en travaillant sur la pratique des jeunes footballeurs et footballeuses avec la création d'outils pédagogiques et didactiques pour les éducateurs. (...) Je fais des rapports réguliers à la FFF sur comment est construit le football ici et sur ce qui pourrait nous intéresser. Je découvre le système universitaire, les clubs professionnels, le scouting aux Red Bulls et je suis de l'intérieur le fonctionnement de la NWSL », a expliqué l'intéressée sur le site French Morning. Interrogée sur les Bleues, Thiney n'a pas mâché ses mots.

« J'ai fait une croix sur la logique de Diacre »

« Est-ce que j'ai fait une croix sur l'équipe de France ? Non, j'ai fait une croix sur la logique de Diacre. J'ai une position délicate car je bosse à la FFF et je ne peux pas dire tout ce que je pense... Mais il n'y a aucune logique dans ce qui est fait depuis longtemps. Moi, j'ai vécu l'équipe de France que j'avais envie de vivre et elle était extraordinaire. Celle qui se fait maintenant fait plus de mal qu'autre chose, a par la suite reconnu Thiney. (...) Corinne Diacre a retiré le brassard à Wendie (Renard) avant de lui remettre ces jours-ci... Non vraiment, si quelqu'un peut m'expliquer car je ne comprends plus rien. Enfin si, ce que je comprends, c'est qu'il y a maintenant beaucoup d'argent dans le foot féminin et probablement des salaires très confortables à se faire. Il s'agit donc de tout faire pour garder sa place, coûte que coûte, le plus longtemps possible et peu importe les moyens. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.