Stade arc-en-ciel : L'UEFA se défend, l'Elysée regrette

Stade arc-en-ciel : L'UEFA se défend, l'Elysée regrette©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 23 juin 2021 à 14h31

Alors que l'UEFA a interdit l'illumination du stade de Munich aux couleurs de l'arc-en-ciel pour soutenir la communauté LGBT mercredi lors d'Allemagne-Hongrie, l'instance européenne s'est défendue, alors que l'Elysée "regrette profondément" cette décision.


L'UEFA est sous le feu des critiques depuis mardi, et sa décision d'interdire l'illumination de l'Allianz Arena de Munich aux couleurs de l'arc-en-ciel mercredi soir lors d'Allemagne-Hongrie. Une illumination visant à dénoncer le traitement de la communauté LGBT en Hongrie et qui a été qualifiée de "politique" par l'instance européenne. L'Elysée a exprimé des "profonds regrets" suite à cette décision. "Nous avons des regrets, car l'UEFA est certes une instance religieusement neutre et apolitique, mais elle a des valeurs, et a souvent fait la promotion du respect et des droits des minorités. De ce point de vue-là, elle renonce à ces valeurs. Elle ne veut pas en faire un acte politique, mais en renonçant à ces valeurs, c'est un acte politique qui est pris", a déclaré un conseiller de la présidence française.

De son côté l'UEFA s'est défendue, allant même jusqu'à habiller son logo aux couleurs de l'arc-en-ciel, et se justifiant dans un communiqué. "Aujourd'hui, l'UEFA est fière de porter les couleurs de l'arc-en-ciel. C'est un symbole qui incarne nos valeurs fondamentales, promouvant tout ce en quoi nous croyons - une société plus juste et égalitaire, tolérante envers tout le monde, indépendamment de son origine, de sa croyance ou de son sexe. Certaines personnes ont interprété la décision de l'UEFA de refuser la demande de la ville de Munich d'illuminer le stade de Munich aux couleurs de l'arc-en-ciel pour un match de l'EURO 2020 comme "politique". Au contraire, la demande elle-même était politique, liée à la présence de l'équipe de football hongroise dans le stade pour le match de ce soir contre l'Allemagne. Pour l'UEFA, l'arc-en-ciel n'est pas un symbole politique, mais un signe de notre ferme engagement en faveur d'une société plus diversifiée et inclusive." Pas sûr que cela réussisse à convaincre les détracteurs de l'instance européenne comme Heiko Maas, le chef de la diplomatie allemande, qui a estimé sur Twitter que l'UEFA avait envoyé un "mauvais signal". Une décision "honteuse" selon le maire de Munich, qui a prévu d'illuminer plusieurs bâtiments de la ville aux couleurs arc-en-ciel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.