L'Espagne bute sur la Suède

L'Espagne bute sur la Suède©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 14 juin 2021 à 23h10

La Roja, bien que largement dominatrice, a été incapable de marquer le moindre but aux Suédois lundi soir (0-0).



L'Espagne a tout tenté. Mais à force de buter sur un Robin Olsen en feu devant la cage suédoise, les hommes de Luis Enrique ont finalement baissé pavillon pour se contenter d'un décevant match nul (0-0). Pour leur entrée en lice au Championnats d'Europe 2020, les Espagnols n'ont donc pas gagné et se retrouvent troisièmes d'un groupe E emmené par la Slovaquie, vainqueur surprise face à la Pologne un peu plus tôt dans la journée (2-1).

Privée comme prévu de Sergio Busquets, testé positif au Covid-19, la Roja a littéralement asphyxié son adversaire au cours d'un début de match à sens unique. Avec une possession de balle hallucinante (90% lors du premier quart d'heure et 71% sur l'ensemble de la rencontre), les partenaires d'Ameyric Laporte ont multiplié les occasions en première période. Neuf tirs dont trois cadrés, mais à chaque fois un Robin Olsen énorme devant sa cage (16e, 39e, 45e). De quoi rejoindre les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

Berg loupe le hold-up

Miraculés à la pause, les Suédois s'étaient pourtant procuré une fantastique occasion juste avant d'aller se reposer, mais le tir d'Isak avait été détourné sur sa ligne par Marcos Llorente (41e). Lors du second acte, l'Espagne a continué de dominer, mais avec beaucoup moins de génie, d'inspiration, et surtout de physique. Deux petits tirs cadrés, lorsque son adversaire est passé à côté du hold-up sur un centre parfait d'Alexander Isak vendangé par Marcus Berg, pourtant seul au second poteau (61e). Luis Enrique a bien tenté d'apporter du sang neuf en remplaçant ses trois attaquants, mais tout cela sans plus de résultat. Et ce malgré la tête à bout portant de Gerard Moreno une fois encore stoppée magistralement par Robin Olsen (90e).

Transparents devant, mangés au milieu, les Suédois pourront ériger une statue en l'honneur de leur gardien de but. Si les Nordistes repartent du stade sévillan de La Cartuja sans avoir perdu, c'est seulement et uniquement grâce à leur dernier rempart. Pour l'Espagne, ce premier match est une véritable déception. Il faudra faire preuve de beaucoup plus de réalisme le 19 juin prochain contre la Pologne (21h). La Suède affrontera quant à elle la Slovaquie le 18 juin (15h).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.