L'émouvant message de Lukaku à Eriksen

L'émouvant message de Lukaku à Eriksen©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 13 juin 2021 à 09h40

Double buteur lors de la victoire de la Belgique et la Russie (3-0), Romelu Lukaku pensait surtout à son ami Christian Eriksen, victime d'un malaise un peu plus tôt, et à qui il a dédié sa performance.


On ne savait pas s'il allait jouer. Très touché après le malaise dont a été victime son coéquipier de l'Inter Christian Eriksen lors du match entre le Danemark et la Finlande quelques heures plus tôt, Romelu Lukaku, bouleversé, a tout de même tenu sa place samedi contre la Russie à Saint-Pétersbourg. Où il a guidé les Belges vers une large méritée victoire (3-0), pour les débuts des Diables Rouges dans ce championnat d'Europe. Auteur d'un doublé, il a eu une belle attention pour son partenaire milanais après ouvert le score dès la dixième minute de jeu. « Christian, I love you » (« Christian, je t'aime »), a-t-il ainsi lâché devant la caméra.

"J'ai beaucoup pleuré"

Et il pensait toujours à son ami à l'issue de la rencontre. "Je suis content de la victoire mais c'était difficile de jouer aujourd'hui parce que je pensais à mon coéquipier à l'Inter, Christian, a-t-il confié à beIN Sports. J'espère qu'il va bien et ma performance, je la lui dédie. J'ai beaucoup pleuré parce que j'ai passé dix-huit mois avec lui. On a vécu des moments forts. J'ai passé plus de temps avec lui qu'avec ma famille donc je pense très fort à lui."  Il a également confié que d'autres joueurs avaient été affectés, comme Toby Alderweireld, Jan Vertonghen ou Nacer Chadli, qui ont également côtoyé le joueur danois en club, à Tottenham.

Heureusement, les nouvelles étaient plutôt rassurantes dans la soirée. "Christian Eriksen vient d'envoyer un message sur le groupe WhatsApp de l'Inter, il y a quelques minutes. Nous sommes optimistes quant à son état, le staff danois nous a dit que la situation est sous contrôle", a d'ailleurs confié Giuseppe Marotta, directeur sportif de l'Inter Milan, sur la Rai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.