Bleus : Tensions entre la mère de Rabiot et les familles de Pogba et Mbappé ?

Bleus : Tensions entre la mère de Rabiot et les familles de Pogba et Mbappé ?©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 19h07

Suite à l'élimination de l'équipe de France face à la Suisse en huitièmes de finale du Championnat d'Europe, la tension serait montée dans les tribunes entre la mère d'Adrien Rabiot et les familles de Paul Pogba et Kylian Mbappé.


Face à la Suisse, lundi soir à Bucarest, l'équipe de France s'est arrêtée en huitièmes de finale du Championnat d'Europe (3-3, 5 t.a.b. à 4). Et selon des informations de RMC Sport, le ton serait monté très haut, en tribunes, après l'échec des Bleus. La mère d'Adrien Rabiot aurait été au centre des tensions selon le média qui indique qu'elle aurait notamment pris à partie la famille de Paul Pogba, après le ballon perdu par le milieu de terrain avant l'égalisation de la Suisse, et l'échange tendu entre Rabiot et son partenaire.

Mbappé jugé trop arrogant

Représentante de son fils, Véronique Rabiot se serait également accrochée avec la mère et le père de Kylian Mbappé. Elle aurait demandé au père du natif de Bondy de le recadrer, afin de faire en sorte qu'il soit "moins arrogant". Ainsi, durant près d'une vingtaine de minutes, la mère d'Adrien Rabiot se serait mise en avant dans les tribunes, reprochant également à certains journalistes l'attitude générale affichée envers Mbappé. "D'autres familles ont assisté à la scène. Elles ont été choquées par l'attitude de Véronique Rabiot", précise RMC Sport.

Au sujet de Paul Pogba, Didier Deschamps s'était expliqué après la rencontre, notamment sur la perte de balle du milieu de terrain et son accrochage avec Adrien Rabiot. "C'est un compétiteur et le scénario ne lui plaisait pas du tout. Il fallait le calmer un peu. C'est un leader, il amène les autres. Quand on mène 3-1 et qu'on n'a l'habitude de ça, comme lui depuis qu'il est en équipe de France... Malgré tout, il fallait garder son calme parce qu'il y avait une prolongation à jouer", avait commenté le sélectionneur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.