Liga (J9) : Le Barça remercie ses Français

Liga (J9) : Le Barça remercie ses Français©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 07 novembre 2020 à 18h25

Lors de la 9e journée de Liga, le FC Barcelone a pris le meilleur sur le Betis Séville (5-2) avec plusieurs buts de ses Français.

"Il n'était pas assez frais physiquement". L'adjoint de Ronald Koeman a été sondé sur le fait que Messi était remplaçant au coup de sifflet initial pour ce match face au Betis. Et il a expliqué que La Pulga devait se reposer un peu. Ce match sous couvert de tensions par déclarations interposées dans la presse entre le vétéran du Betis Joaquin et le coach du Barça Koeman (les deux hommes étant en froid depuis qu'ils se sont côtoyés à Valence), était aussi l'occasion pour Claudio Bravo de retrouver le Camp Nou, sous le maillot des Beticos cette fois. Mais ce qu'on retiendra de cette rencontre, c'est surtout la prestations des Français du Barça.

C'est en effet Ousmane Dembélé qui ouvrait le score dès la 22e minute pour un but 100% tricolore, ayant été servi par Griezmann. Une feinte du droite, un crochet sur Moreno et une frappe puissante du gauche qui faisait mouche. 1-0. Grizi s'illustrait ensuite de la mauvaise manière en ratant un penalty (33e) suite à un bel arrêt de Bravo, qui se rappelait au bon souvenir du Camp Nou. Le Mâconnais avait aussi vu l'une de ses tentatives heurter le montant gauche. Juste avant le repos, le Betis recollait. Suite à un centre de Tello sur lequel la défense catalane se trouait, Sanabria ajustait Ter Stegen du droit. 1-1, Tout était à refaire au repos pour les locaux.



Malheureux lors du premier acte, Griezmann allait se rattraper lors du second. Le Français allait profiter d'un excellent service de Messi (entré en jeu à la place de Fati) suite à un centre rasant d'Alba pour donner l'avantage aux Catalans. Messi allait forcément ajouter son nom au tableau de marque par la suite à l'heure de jeu, profitant d'une main d'Aïssa Mandi (expulsé dans la foulée) dans la surface pour rendre justice sur penalty.

Mais le Betis était accrocheur et Loren Moron réduisait le score à dix à un quart d'heure de la fin suite à un débordement de Moreno. Mais après avoir marqué de nouveau sur penalty, Messi marquait enfin dans le jeu. Une première depuis l'entame de la saison. La Pulga profitait d'une talonnade de Sergi Roberto pour marquer du gauche. 4-2, puis 5-2 grâce à Pedri, la trouvaille estivale du Barça, aggravait le score en toute fin de rencontre en profitant d'un nouveau service de Roberto. Le Barça déroule donc et s'impose largement histoire de se rassurer, avec de très bons Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.