Atlético de Madrid : Griezmann, ce n'est pas encore ça

Atlético de Madrid : Griezmann, ce n'est pas encore ça©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 19 septembre 2021 à 14h25

De retour à l'Atlético de Madrid, Antoine Griezmann peine pour le moment à retrouver toutes ses sensations, comme lors du match nul des siens face à l'Athletic Bilbao (0-0) samedi.



Comme à son arrivée en 2014, Antoine Griezmann connait des débuts timides avec l'Atlético de Madrid. De retour depuis quelques jours chez les Colchoneros dans le cadre d'un prêt avec option d'achat, le Français espérait surement rattraper rapidement le temps perdu. Malheureusement pour lui, le nouveau numéro 8 du club madrilène peine pour le moment à briller. En effet, après trois rencontres disputées avec les Rojiblancos, le champion du monde semble avoir du mal à retrouver ses sensations et ne s'est pas encore montré décisif sous ses nouvelles couleurs. Après avoir retrouvé le Wanda Metropolitano en Ligue des Champions contre le FC Porto (0-0) en milieu de semaine, le natif de Macon était titulaire ce samedi contre l'Athletic Bilbao (0-0), une rencontre comptant pour la 5eme journée de Liga. S'il a cette fois échappé aux sifflets, Griezmann a rendu une copie trop neutre et a été sorti avant l'heure de jeu (55eme), l'Uruguayen Luis Suarez le suppléant alors.

Griezmann, souviens-toi l'été... 2014

Avant cela, le Français s'était procuré deux opportunités sans danger (1ere et 15eme) pour Unai Simon, le gardien basque. De ce fait, l'intéressé en est désormais à 17 tirs sans but en Liga avec l'Atlético de Madrid, soit sa pire série depuis 2016-17. Cependant, le numéro 8 peut se rassurer en repensant à ses débuts avec les Colchoneros en 2014. A l'époque, il avait également mis du temps à se montrer décisif, s'il avait été passeur décisif contre le Real Madrid en Supercoupe d'Espagne en août, il avait dû attendre sa 6eme rencontre, contre l'Olympiacos en Ligue des Champions (défaite 3-2), pour trouver le chemin des filets. Le champion du monde avait finalement mis 27 buts en 62 matchs cette année là. « Je pense qu'ils (Griezmann et Joao Felix) peuvent jouer ensemble, absolument. Ils seront sur le terrain en même temps à l'avenir, c'est certain », a par ailleurs confié Diego Simeone, l'entraîneur des Rojiblancos, à l'issue de la rencontre samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.