Coupe du Roi : La finale s'éloigne pour le Barça

Coupe du Roi : La finale s'éloigne pour le Barça©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 10 février 2021 à 23h45

Séville s'est joué du FC Barcelone mercredi, en demi-finale aller de Coupe du Roi (2-0). Le Barça aura besoin d'un miracle, le 3 mars prochain, lors du match retour.

Après le Real, éliminé prématurément de la compétition, c'est le FC Barcelone qui est en passe de se faire sortir de la Coupe du Roi après avoir perdu sa demi-finale aller contre le FC Séville. A Sanchez Pizjuan, les hommes de Koeman se sont inclinés par deux buts d'écart et il n'y aura personne pour crier au scandale.

Un Barça à court d'idées

Qualifiés dans la douleur lors des deux précédents tours, les Blaugrana n'ont pas eu droit à un miracle cette fois-ci. Mais, c'est aussi parce qu'ils ne le méritaient pas. Tout au long de la partie, ils se sont montrés assez timorés, avec Lionel Messi comme seul joueur ayant été en mesure de créer du danger. L'Argentin a essayé, mais la réussite l'a fui, avec quatre tentatives infructueuses (11e, 55e, 72e et 91e).

Séville, pour sa part, n'a pas eu à forcer pour percer le verrou adverse. Elle s'en est simplement remise au talent de son défenseur français Jules Koundé. A la 25e minute, l'ancien bordelais a tenté une percée audacieuse dans le camp adverse et il en a été récompensé avec un but. Après avoir éliminé deux adversaires, dont son compatriote Samuel Umtiti, il a conclu d'un tir du gauche imparable et qui n'a laissé aucune chance à Marc André Ter Stegen.

Soirée cauchemardesque pour Umtiti

Fautif sur cette réalisation, Umtiti l'a aussi été sur le second but des Andalous. A la 85e minute, le champion du monde a glissé suite à une passe adverse en profondeur. Son ancien coéquipier Ivan Rakitic a alors pu échapper à sa surveillance et conclure en beauté du droit. Un but qui a mis fin aux espoirs barcelonais de revenir dans le match.

Il reste encore un match retour à disputer, le 3 mars prochain à Nou Camp, mais le Barça aura à cravacher dur pour pouvoir renverser la vapeur. La formation de Koeman n'est par ailleurs plus invaincue en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.