Bleus : Lloris se confie sur le rôle de capitaine

Bleus : Lloris se confie sur le rôle de capitaine©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 28 décembre 2021 à 23h35

Fort de ses 136 sélections chez les Bleus, dont plus de 100 en tant que capitaine, Hugo Lloris possède une grande expérience internationale. Il s'est confié sur son rôle de capitaine, qui reste très intense au moment de représenter son pays.


Ces dernières années, Hugo Lloris a pu enrichir son palmarès en devenant champion du monde 2018, en Russie, puis en remportant la Ligue des nations, en octobre dernier contre l'Espagne (1-2). Le 17 novembre 2010, l'actuel capitaine des Bleus et des Spurs a eu l'honneur de porter le brassard de la sélection tricolore au bras pour la première fois, à l'occasion d'un Angleterre-France disputé à Wembley et remporté par la France grâce à des buts de Karim Benzema et Mathieu Valbuena (1-2). "Le brassard tournait à ce moment-là en équipe de France. Je me souviens de l'échange des fanions avec le capitaine anglais, Rio Ferdinand. Mon père était venu à Londres. On gagne", a-t-il rembobiné dans un entretien accordé à la FFF.

"Capitaine en club, c'est fantastique, mais en équipe de France, c'est encore plus incroyable"

Le brassard, Lloris connaît, lui qui a hérité du rôle de capitaine à Nice chez les jeunes, à Lyon sous la direction de Claude Puel de façon ponctuelle, ou encore chez les Spurs de Tottenham. Mais à en croire le gardien âgé de 35 ans, la charge n'est pas la même lorsqu'il est capitaine des Bleus. "Capitaine en club, c'est fantastique mais en équipe de France, c'est encore plus incroyable. Tu représentes tellement de choses, une telle histoire... Je le ressens à chaque match. Et puis, il y a un tel engouement autour de l'équipe. Le poids est là, celui d'une très grande nation du football", a noté le joueur.

Jugeant qu'un capitaine devait avant tout "être fidèle à ses principes. Il ne doit pas s'inventer une personnalité. Ça doit être un leader", Lloris a également adressé quelques éloges à son sélectionneur, Didier Deschamps. Capitaine à 54 reprises durant sa période de joueur chez les Bleus, le natif de Bayonne est un véritable leader selon son gardien : "Maintenant, je retrouve chez Didierl'âme du leader. Je peux imaginer en le voyant comme sélectionneur comment il pouvait être en tant que joueur. On sent que chez lui, c'est naturel. Il est né comme ça. Il inspire le respect. C'est important", a-t-il souligné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.