Bleus : Larqué veut que Deschamps pardonne Benzema

Bleus : Larqué veut que Deschamps pardonne Benzema©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 23 mars 2021 à 11h00

Jean-Michel Larqué aimerait que Didier Deschamps pardonne à Karim Benzema pour que l'on puisse revoir l'attaquant du Real Madrid en équipe de France.



Alors que l'équipe de France est de retour en cette fin du mois de mars pour les trois premiers matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 - mercredi soir contre l'Ukraine puis contre le Kazakhstan le 28 mars, et la Bosnie le 31 - le nom de Karim Benzema surgit une nouvelle fois autour de l'actualité des Bleus. Zinédine Zidane en a parlé ce week-end après la victoire du Real Madrid et relancé en quelque sorte le fameux débat, lancinant ces dernières années, évoquant son incompréhension quant à l'absence du buteur de 33 ans chez les Bleus.

Zidane ne comprend pas

« Comment le comprendre... Tu ne le comprends pas, je ne le comprends pas et beaucoup ne le comprennent pas, a répondu Zidane à un journaliste en conférence de presse. Mais bon... pour moi qui suis entraîneur du Real, c'est mieux qu'il reste avec nous, c'est sûr. Ce qu'il a fait encore une fois aujourd'hui, avec ses coéquipiers, c'était spectaculaire. Cela me rend heureux parce que c'est un bosseur, qui en veut toujours plus, comme toute l'équipe ». Zidane était dans son rôle d'entraîneur du Real, défendant son joueur.

Larqué : « Je pense que, malgré toutes les épreuves qu'il a pu endurer, pardonner, ce serait peut-être pour Didier, se grandir »


Plus surprenant, et assez inattendues, les paroles tenues par Jean-Michel Larqué, lundi. « Le football est le seul secteur de la société où un accusé, même un coupable, puisque je considère que Benzema est coupable, est condamné à perpétuité, c'est le seul secteur », a d'abord regretté sur RMC l'ancien milieu de terrain de Saint-Etienne et de l'équipe de France (14 sélections, 2 buts). Puis le consultant de la radio a lancé en parlant de Deschamps : « Je n'en veux pas à Didier, je dis simplement que le pardon, ça fait partie de notre société, des qualités d'un homme. Je sais que ce qui a été fait est terrible pour Didier. Et je pense que, malgré toutes les épreuves qu'il a pu endurer, pardonner, ce serait peut-être pour Didier, se grandir ». Larqué aimerait donc que le sélectionneur pardonne à celui qui a inscrit 27 buts en 81 sélections sous le maillot bleu et n'a plus été appelé depuis 2015. Sera-t-il écouté et verra-t-il son vœu exaucé ? Très, très, très improbable...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.